Crypto

Coinbase, un exchange crypto et bientôt une marketplace NFT

En réaction à l’offensive de ses concurrents Binance et FTX, Coinbase lancera lui aussi une marketplace pour les NFT. Sortie prévue pour la fin 2021.

Un acteur des crypto-actifs qui se respecte peut-il encore se permettre de demeurer inactif sur le terrain des NFT, les tokens non fongibles ? Avec ses milliards de dollars de volume de transactions, la réponse est probablement non.

Coinbase, le premier exchange américain avec 68 millions d’utilisateurs, officialise ses ambitions dans ce secteur. Et pas question donc de laisser le champ libre à ses concurrents FTX et Binance.

Des NFTs Ethereum pour Coinbase

Le premier accélère la cadence sur les NFT. FTX annonçait tout récemment le support des NFT Solana. Et sous peu, ce sont les tokens Ethereum qui trouveront leur place sur sa place de marché.

Il est temps pour Coinbase de se mettre en mouvement, et aussi de rassurer les investisseurs. Message envoyé. Dans un billet de blog, le vice-président produit et écosystème précise les plans de la firme.

Sanchan Saxena indique donc que Coinbase ouvrira sa marketplace NFT d’ici la fin de l’année. Le service permettra aux utilisateurs de monétiser, acheter, découvrir et présenter des tokens Ethereum.

Jusqu’ici, rien que de très classique, comme le proposent déjà les marketplaces NFT existantes. Peut-être pour se démarquer, le dirigeant ajoute que les créateurs conserveront le contrôle de leurs œuvres numériques.

Les 8,7 Mds $ d’OpenSea font des jaloux

Comment ? Grâce “à des contrats décentralisés et à la transparence des métadonnées.” Une évidence si Coinbase veut espérer convaincre les créateurs d’alimenter les rayons de sa marketplace et donc générer des transactions.

Mais Coinbase a sans doute un autre argument plus convaincant : sa taille avec 68 millions d’utilisateurs vérifiés et 8,8 millions actifs chaque mois. Toutefois, outre les exchanges, il faut aussi compter avec la concurrence des spécialistes des NFT, comme OpenSea et Rarible.

Et nul doute que le volume de transaction généré par ces spécialistes est justement ce qui suscite l’intérêt soudain des bourses crypto pour ces actifs numériques. D’après Dappradar, ce montant atteint 8,7 milliards de dollars pour OpenSea. 

La plateforme prélève une commission de 2,5% sur les ventes réalisées. L’explosion en 2021 des NFTs fait donc le bonheur d’OpenSea – et attise l’appétit de ses rivaux. FTX accélère la cadence et rogne sur la commission, fixée à 2%.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page