Crypto

Celsius, le vilain petit canard crypto, lève 400 millions $

Epinglé par les régulateurs US, Celsius Network convainc malgré tout les investisseurs et lève 400 millions de dollars.

La menace de poursuites par les autorités est de nature à faire fuir les investisseurs. La plateforme de prêt en cryptomonnaies Celsius Network ne souffre visiblement pas de ce handicap.

1xbit

L’entreprise vient en effet de boucler un nouveau tour de table, et pas des moindres. Celsius lève ainsi 400 millions de dollars. Ce financement lui permet de porter sa valorisation jusqu’à plus de 3 milliards de dollars.

Un compte à intérêts qui dérange

C’est un véritable pied-de-nez adressé aux régulateurs de plusieurs États américains, qui reprochent à Celsius des entorses à la législation. Pour son PDG, Alex Mashinsky, cette levée de fonds crédibilise au contraire l’entreprise.

Le Bureau des titres du New Jersey exige de Celsius qu’il cesse toute activité auprès des clients de l’État d’ici la fin octobre. Les comptes offrant un haut niveau d’intérêts ne sont pas du goût des autorités.

Au Texas, Celsius s’expose à la même interdiction, mais à une échéance plus lointaine. L’entreprise n’est pas la seule cependant à être dans le radar des autorités. Son concurrent BlockFi rencontre les mêmes déboires.

Mais visiblement, pas de quoi inquiéter les investisseurs, dont WestCap, le principal investisseur du nouveau tour de table de Celsius.

Des investisseurs confiants

“Il est assez courant que les [régulateurs] commencent à examiner certains des leaders du marché afin de clarifier leurs propres règles. Cela fait partie du processus de réglementation d’un nouveau marché”, relativise un dirigeant de WestCap.   

Alex Mashinsk, interrogé par le Financial Times, se veut quant à lui rassurant sur la manière dont opère Celsius pour ainsi verser à ses clients des intérêts substantiels. Ce modèle fait en tout cas de l’ombre aux acteurs de la finance traditionnelle.

Nous ne prenons en aucun cas les actifs des clients pour en acheter davantage ou les vendre, car ce n’est pas notre métier. Notre activité consiste à gagner du rendement et… la façon dont nous gagnons du rendement n’implique pas de négocier l’actif lui-même“, réfute le PDG.

Le prêt d’un milliard de dollars accordé par Tether par le passé alimente cependant le doute quant à la pérennité du business model de Celsius Network. Toutefois, rien ne confirme que ce prêt ait été contracté pour verser des rendements aux clients.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page