Economie

Le rôle du “Toxi-score”, le label des produits ménagers


Les supermarchés et hypermarchés se préparent à accueillir très prochainement un nouveau label dans leurs rayons. Dans l’optique de mieux informer les consommateurs, le label “Toxi-score” va être déployé. Présenté par la ministre de la Transition écologique et solidaire Barbara Pompili le 7 mai 2021, ce label pourrait être apposé sur les premiers produits dès 2022. Face à un nouveau label, les consommateurs peuvent se montrer méfiants, mais ce dernier est pensé pour les renseigner sur les dangers des produits d’entretien, aussi bien sur le plan de la santé que de l’environnement.

Lire aussiDopés par les confinements, les produits ménagers ont réalisé une année historique en 2020

Une notation simple et similaire à celle du Nutri-Score 

À l’image du label Nutri-Score pour les produits alimentaires, le label “Toxi-score” a pour vocation de donner une note aux produits ménagers. L’étiquette du label comportera une note allant de A à E, symbolisée par un code couleur allant du vert au rouge. Pour l’attribution de la note, plusieurs critères vont être pris en compte: la lisibilité des informations, l’impact sur la santé (basé d’après un algorithme de classement) ainsi que l’analyse et la composition des produits. L’étiquette affichera également les précautions d’utilisation du produit, comme l’usage de gants ou le fait d’aérer la pièce.

Toutes les informations servant à informer en un coup d’œil le consommateur seront renseignées, mais aussi les risques liés à ce produit. Le “Toxi-score” alerte entre autres sur les dangers d’un produit sur l’environnement mais aussi sur la santé. Il signale les potentiels risques de cancer ou d’allergie.

Tous les produits de consommation courante potentiellement concernés par cet étiquetage 

Ce point est déterminant, notamment pour les organismes de santé publique. La Ligue contre le cancer a ainsi souhaité la création d’un tel label dès 2018 à cause de la teneur en pesticides ou en perturbateurs endocriniens de certains produits. Pour renseigner au mieux les consommateurs, la liste des produits en question est large. Elle inclut les produits de nettoyage et de désinfection, les produits ménagers, mais aussi certains produits de bricolage et de décoration.

Si le nouveau système d’étiquetage est toujours en cours de développement, sa mise en circulation prendra encore du temps. Les premières étiquettes “Toxi-score” pourraient être apposées courant 2022. Cette date reste cependant incertaine car il faut que la réglementation permette son utilisation. De plus, le label ne sera pas obligatoire au début de son exploitation. Le ministère de la Transition écologique n’écarte toutefois pas cette possibilité après avoir eu des retours de la part des consommateurs.

(Par la rédaction de l’agence hREF)


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page