Sports

Les aveux de Pogacar

Cité parmi les favoris du Tour de Lombardie, Tadej Pogacar a reconnu plusieurs problèmes pour expliquer son moins bien depuis plusieurs semaines.

L’espoir est revenu dans le camp de Tadej Pogacar. Troisième, mardi, lors des Trois Vallées Varésines, le Slovène a de nouveau joué les premiers rôles, mercredi, lors de Milan-Turin, avec une quatrième place à la clé. Et à l’en croire, le double vainqueur du Tour de France a payé dans le final la débauche d’énergie de la veille. De bon augure au moment d’attaquer le Tour de Lombardie, son objectif prioritaire depuis son renoncement au Tour d’Espagne.

Le coureur de la Team UAE Emirates n’est pourtant guère à la fête depuis sa reprise à la Bretagne Classique. A tel point qu’il en a été quitte pour deux piteux abandons – à Plouay puis au Tour d’Emilie le week-end dernier – lorsqu’il n’a pas dû se contenter d’une course dans l’anonymat au milieu du peloton comme ce fut le cas aux Championnats du monde.

Le problème, c’est la tête

A l’en croire, sa coupure d’un mois en août n’est pas pour rien dans cette forme précaire. « Ce n’est pas la première fois que je remarque que, quand je coupe l’été, j’ai plus de mal à reprendre qu’à d’autres périodes. Je ne sais pas pourquoi, peut-être que je passe trop de temps à la plage et ça me ramollit », a-t-il confié pour expliquer ses difficultés depuis la reprises. Mais le Slovène pointe un autre souci.

« Le problème, c’est la tête, a-t-il soufflé. Mes jambes tournent bien, ma condition s’améliore au fil des courses, mais certains jours, mes pensées m’amènent loin, dans les champs, le long des routes, j’ai des sautes de concentration et mes résultats peuvent être très bons ou très mauvais. Le Tour d’Emilie, c’était très mauvais ! » Il espère rester bien concentré ce samedi.

Lire aussi :Pogacar, le coup de théâtrePogacar, ça ne s’arrange pasLa Belgique trahie par un coéquipier d’Alaphilippe ?Alaphilippe, le coup de folie


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page