Politiques

Le salaire des aides à domicile revalorisé

A partir de vendredi, les aides à domicile du secteur associatif bénéficient d’un coup de pouce financier. Une revalorisation bienvenue pour le secteur, qui s’interroge toutefois sur les moyens de la financer. 

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

“Si vous êtes d’accord, je vais vous demander une petite signature.” Ça y est, l’augmentation se concrétise pour Mireille. “Ça c’est votre exemplaire, et ça c’est le mien.” Cette aide à domicile a fait ses comptes, elle gagnera environ 90 euros en plus par mois. “On ne va pas faire le tour du monde avec ça mais c’est toujours ça de pris. Je ne sais pas encore ce que je vais faire de cette somme, mais elle va me servir, ne vous inquiétez pas”, sourit-elle. 

La mesure avait été annoncée par le gouvernement. A partir du 1er octobre, le salaire de plus de 200 000 aides à domicile du secteur associatif intervenant chez les personnes âgées et handicapées augmente de 13 à 15%. Pour le secteur, qui réclamait un effort depuis longtemps, cette hausse est donc une très bonne nouvelle.

Mais du côté des patrons, on est un peu inquiet. David Ferry est le directeur d’une association d’aide à domicile qui emploie 140 personnes. “La question en tant que dirigeant bien sûr, c’est le financement. J’ai une augmentation de ma masse salariale entre 7 et 10%”, explique-t-il. Normalement ce sont les départements, aidés par l’État, qui vont payer. Sauf que pour l’instant, seulement 30% d’entre eux ont assuré leur soutien aux associations. 

Cela coince aussi pour les centres de soins infirmiers qui seront, eux, financés par l’Assurance maladie. “Aujourd’hui, nous n’avons pas de l’Assurance maladie d’indication favorable pour la prise en charge de cet impact financier, ce qui pose des problèmes aux structures et interroge les salariés”, confirme Hugues Vidor, le directeur de l’Adédom, l’une des fédérations d’aides à domicile. Tous les acteurs du secteur saluent donc cette revalorisation, mais après les paroles, ils attendent les actes.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page