Economie

Vaccins anti-Covid, ARN… Sanofi joue le coup d’après


Chez Sanofi, le ciel est peut-être moins maussade qu’il n’y paraît. Certes, la Big Pharma française est passée jusque-là au travers de l’impitoyable course aux vaccins anti-Covid, certes, elle vient de déposer les armes s’agissant de son sérum basé sur l’ARN Messager, mais les raisons d’espérer un avenir plus radieux existent bel et bien. “Comme le souhaitent, la Commission européenne, les États-Unis, le Canada, c’est-à-dire nos partenaires, (…) nous nous concentrons sur la vaccination de rappel avec comme objectif d’offrir une protection plus élargie à la population, a commenté Thomas Triomphe, le vice-président de la branche vaccins de Sanofi, ce mardi 28 septembre. Nous disposons d’ailleurs de commandes fermes d’un montant de 75 millions de doses provenant de pays de l’Union européenne et du Royaume-Uni.” A cela s’ajoute également une option de 100 millions de doses dont disposent les États-Unis.

Ces commandes concernent le vaccin à base de protéine recombinante développé par Sanofi en partenariat avec le britannique GSK. Après la douche froide de décembre 2020 où le duo avait annoncé qu’à cause d’une erreur technique de sous-dosage de l’antigène, son vaccin ne serait pas prêt en juin mais fin 2021, les planètes semblent enfin en passe de s’aligner. En mai dernier, Sanofi a annoncé des résultats


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page