People

Maxime (Koh-Lanta) éliminé : stratégies secrètes et off, les vraies raisons de son départ (EXCLU)


L’aventure Koh-Lanta, c’est terminé pour Maxime. L’apprenti Robinson, vu dans La Guerre des chefs en 2019 et au casting de La Légende, a été éliminé au conseil par l’équipe jaune. Un départ aux explications douteuses mal comprises par les téléspectateurs. Mais le jeu s’est poursuivi sur l’île des bannis, où il est ressorti victorieux lorsque Karima a perdu… avant de finalement quitter à son tour définitivement Koh-Lanta après un échec face à Ugo et Clémentine. En interview pour Purepeople.com, l’instructeur en survie se livre sur cette deuxième expérience sur TF1 et évoque ce qui pourrait bien être les vraies raisons de son élimination.

Que s’est-il passé lors de l’épreuve de l’arène face à Clémentine et Ugo ?

Je crois que la géométrie dans l’espace et verticale, ce n’est pas mon truc. Déjà dans La guerre des chefs, il y a eu une épreuve avec une colonne à bâtir, c’était l’enfer. Et puis là, c’est encore une colonne à bâtir et c’est encore l’enfer. Je crois que cette logique-là n’est pas encore acquise. Il faut que je travaille avec des Kapla et des Logo, ça ira mieux.

Avant d’atterrir sur l’île des bannis, vous avez été éliminé de l’équipe jaune. D’après vous, pourquoi ?

Par les hommes des jaunes, surtout (rires). J’ai reçu énormément de messages sur les réseaux sociaux de gens qui n’ont pas compris les raisons de mon élimination. En fait, on ne peut pas comprendre quelque chose qui n’est pas vrai. Une excuse qui dit que je ne fais rien sur le camp est avancée, les images montrent complètement le contraire, ce n’est pas le cas. Quand on dit que je suis stratège, ce n’est pas non plus le cas. J’étais acquis, j’ai montré deux fois patte blanche à Claude pour leur prouver que j’étais dans l’alliance qu’ils voulaient mettre en place entre gars. Je crois qu’il faut chercher ailleurs les réponses, peut-être dans une autre stratégie, un double jeu joué par d’autres aventuriers et aventurières, plutôt que dans les explications données au conseil.

Coumba a dit que vous avez confié à Clémence qu’il fallait éliminer le binôme Claude/Coumba et que c’est l’une des raisons de votre départ. Qu’en pensez-vous ?

C’est totalement faux ! La vérité, c’est que nous discutions avec Clémence le matin après qu’elle m’a immunisé. On a discuté de la vraie vie, de ses projets, de sa vie avec Marie… Je lui ai aussi raconté ma vie. Ce sont les seules discussions qu’il y a, on ne discute jamais de stratégie, moi je suis en alliance avec les hommes. Clémence le confirmera. Entre gars, on se met d’accord sur le vote de Christelle. Claude assure que Coumba est sa soeur, pas besoin d’être un grand stratège pour comprendre qu’ils s’entendent bien. Et il assure que Coumba votera contre Christelle, que l’on aura donc la majorité des votes et que tout va bien. Donc moi, toute la journée je dis devant la caméra que le conseil se passera bien. Sauf que non… Claude est effectivement bien en alliance avec Coumba. Mais moi je n’ai jamais dit quoi que ce soit à ce sujet à qui que ce soit. Les mots “éliminer” et “séparer” n’ont jamais été mentionnés de mon côté. Je suis en alliance avec les hommes donc je n’ai pas d’intérêt à tirer dans les pattes de Claude.

En avez-vous discuté avec Coumba ?

J’ai eu Coumba au téléphone qui me dit : “Oui, Clémence est venue me dire ça. Mais en fait je ne suis pas sûre, c’est peut-être Christelle… Enfin bref, c’est le manque de glucose qui fait que j’ai dit ça.” Enfin bref, encore une fois il n’y a pas de justification parce que Claude, Coumba et Christelle fonctionnent déjà ensemble. C’est très clair. Claude joue un double jeu avec une alliance chez les hommes et une alliance chez les femmes avec ses alliées. C’est compliqué à justifier au conseil, je le comprends. Mais les fausses phrases, ça me gêne un peu. Il dit que je ne fais rien sur le camp et ce n’est pas vrai, les images prouvent que je suis actif.

Lors de votre élimination, Claude dit : “Les connaissances c’est bien, les actes c’est mieux.” Qu’a-t-il voulu dire par là ?

Les actes que Claude me reprochent c’est de ne pas avoir étanchéifier la cabane au-dessus de sa tête et de ne pas avoir ouvert une coco. Entre temps, je rapporte des coeurs de palmiers, je pêche alors que je ne peux pas aller dans l’eau, j’apprends aux femmes à tresser les matelas pour que toute l’équipe puisse dormir un peu plus confortablement et soit opérationnelle sur les épreuves… La mauvaise foi sur le coup, ça me gêne. Je comprends qu’il ne puisse pas révéler toutes ses cartes et notamment son alliance mais ça fait mal à entendre surtout que c’est faux.

Dès le premier épisode, Ugo et vous êtes sur la sellette. Les raisons sont clairement affichées : les autres hommes de l’équipe vous connaissent moins. Comment le vivez-vous ?

Il y a forcément des affinités, je pense à Loïc et Alexandra. Mais Alexandra n’a aucun problème à dire qu’elle ne pourra pas voter contre lui car elle a passé une aventure avec et qu’elle l’apprécie. Il n’y a aucun problème. Là où ça devient compliqué, c’est lorsque ce n’est pas assumé. Et comme le dit très justement Cindy, tout peut être compréhensible et faisable si c’est assumé. Et là il y a tellement de choses qui n’ont pas été assumées… C’est aussi pour ça qu’il y a des incompréhensions autour de mon élimination pour les téléspectateurs. Je suis un nouveau, Ugo est très ancien mais n’est pas proche des autres… On n’a pas de connexion particulière. Et je comprends aussi que pour les autres c’est un coup de poker d’intégrer dans leur alliance des personnes un peu nouvelles. Ça a mis un peu de piment pour nous dans l’aventure (rires).

Comprenez-vous que dans La Légende on ne vote pas au mérite ?

La question est difficile parce que chacun définit le mérite à sa manière. J’ai une définition du mérite, Namadia par exemple en aura une autre, Christelle en aura encore une autre… Le mérite est là où on va le chercher. Ma définition à moi concerne le sport et la vie de camp et d’autres choses. Mais pour certains ce sont les affinités qui priment. Ça peut aussi être du mérite pour quelqu’un qui est complètement hors des crans de la survie et qui va tenir vingt, trente jours ou même finir finaliste comme Cindy. Ils méritent tout autant. Mais le mérite reste un grand grand débat dans le monde de Koh-Lanta. Pour ma part, je comprends très bien qu’il soit différent selon les uns les autres. Je trouve quand même qu’il est important de donner des vraies vérités lorsque quelqu’un part. Parce que derrière, on peut mouliner longtemps. Pour mon cas, les excuses étaient tellement bidons, les mensonges tellement gros que j’avais pu lire assez facilement entre les lignes. Mais pour d’autres, ça peut être compliqué.

Sur Instagram, vous évoquez “cette machette (…) monopolisée par certains pour faire croire qu’ils bossent alors que c’est pour donner le change et parlent en fait d’alliances au point d’eau”, indiquant avoir été prévenu par Moussa. De qui parlez-vous ?

Honnêtement, si vous reprenez les images avec ces phrases-là, vous verrez clairement de qui je parle. Moussa l’a vécu sur L’île des héros, il m’a prévenu. Il m’avait dit : “Regarde bien, les discussions se font toujours une machette dans la main. Ça donne l’impression à tout le monde et aux téléspectateurs que tu bosses alors qu’en fait tu fais de la stratégie !” Sauf que moi, la machette je m’en sers vraiment.

D’après mes déductions, on parle de Claude… Vrai ou faux ?

D’après vos déductions… Je ne voudrais pas égratigner qui que ce soit. Et encore une fois, c’est mon ressenti qui a déjà été partagé par Moussa.

Des aventuriers rouges semblent faire état de drague sur le camp. Qu’en pensez-vous ?

Je ne parle que des choses que je sais. Je crois qu’à ce moment-là, moi je dois être sur l’île des bannis en train de taquiner un poulpe donc je suis vraiment à deux milles lieues de pouvoir apporter le moindre élément qui confirme ou infirme quelque chose. Je ne vais même pas me prononcer.

Que pensez-vous de la stratégie féminine ?

C’est une stratégie qui paraît logique. Certains hommes l’avaient vu venir. C’est pour ça qu’on a établi une alliance. Il fallait qu’on fasse sauter une femme ou deux pour éviter de se retrouver en infériorité numérique . Le fait d’être séparés par genre est propice aux alliances, ça me semble naturel. Elles ont l’air de bien s’entendre jusqu’au premier conseil au moins (rires). On vit ensemble sur un camp, ça aurait été pareil si les équipes étaient mixtes. C’est le fait de vivre la galère ensemble qui soude.

Qu’est-ce qui a changé dans votre vie depuis votre participation à La Guerre des chefs en 2019 ?

Je pensais avoir des limites physiques et mentales qui ont été bien balayées, que j’ai bien repoussées. Derrière, j’ai beaucoup plus de facilité à avoir confiance en moi, à me lancer dans des projets. J’ai sorti un livre, Carnets de voyage, carnets d’aventures, préfacé par Mike Horn. Démarche que je n’aurais pas osé entreprendre plus tôt. Je continue dans le monde de l’aventure, ça m’a confirmé que j’aime ça. Sur l’île des bannis, je vis ma meilleure vie. Je suis comme un gamin de 5 ans à qui on offre un cadeau de Noël. Je conçois des voyages de survie que j’encadre. Ça m’a aussi confirmé plein de choses sur ma vie, sur la simplicité que j’ai envie d’avoir au quotidien.

Vous êtes très secret sur votre vie amoureuse…

Ma vie privée reste complètement secrète.

D’après vous, qui va gagner Koh-Lanta, La Légende ?

Je n’en ai aucune idée ! Mais je vais reprendre les mots que j’ai à la fin de l’arène. Parce que je sais que les conditions de vie y sont difficiles, qu’il y a la frustration ou les blessures des éliminations… Pour Clémentine, ça avait été assez violent de ce qu’elle nous avait dit. Donc j’espère qu’elle et Ugo réintégreront l’aventure, iront en finale et remporteront ce Koh-Lanta. Ils sont passés par un endroit qui est vraiment dur. Ugo est là depuis longtemps quand même et ce serait un vrai pied de nez. Là il y aurait un vrai mérite, selon ma définition du mérite.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page