Politiques

la défiscalisation des pourboires pour favoriser le recrutement


Publié


Mis à jour

Durée de la vidéo : 2 min.

Restauration : la défiscalisation des pourboires pour favoriser le recrutement
FRANCE 2

Article rédigé par

D.Lachaud, M.Justet, C.Pain, F.Mazou, B.Girodon, E.Noel

France 2


France Télévisions

Très affectée par la crise sanitaire, le secteur de la restauration peine à reprendre son rythme de croisière. Emmanuel Macron a annoncé durant la matinée du lundi 27 septembre que les pourboires versés par carte bleue seraient désormais défiscalisés, espérant attirer de la main d’œuvre. 

La défiscalisation des pourboires a été annoncée par Emmanuel Macron dans la matinée du lundi 27 septembre. À Montpellier (Hérault), la nouvelle est bien reçue par Taciana Kingué, serveuse. Ces derniers mois, de plus en plus de clients ont pris l’habitude de lui laisser un pourboire par carte bancaire. “Ça peut aller de 20 euros, mais j’ai des journées à 80 euros de pourboire”, se réjouit-elle. 

Le dispositif vise à rendre le secteur de la restauration plus attractif, qui peine à recruter. Insuffisant, pour certains gérants. “Ce qu’on regarde à la fin du mois c’est la fiche de paye, pas le pourboire”, estime Rémi Martinet, directeur de La Grande Brasserie. Salaires trop faibles, horaires trop contraignants… Aujourd’hui, 150 000 postes restent vacants. Certains patrons ont dû innover pour recruter, en réaménageant notamment les horaires de travail. “La restauration change, (…) les personnes du métier cherchent de plus en plus de confort”, explique Ewa Fontaine, gérante du Mesturet. 

Umih

GNI-SYNHORCAT

Le Monde 

Liste non exhaustive




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page