Sports

Grosse division dans le vestiaire de l’OM

L’étonnant coup de sang de Mattéo Guendouzi à l’encontre de Gerson, dimanche soir, lors d’OM-Lens, révèle un certain malaise existant dans l’effectif de Jorge Sampaoli.

« Ça agace ». Prêté par Arsenal avec une option d’achat fixée à 11 millions d’euros, Mattéo Guendouzi s’est déjà imposé à l’OM en 8 matches toutes compétitions confondues (pour un but et une passe décisive). Le milieu de terrain est intenable sur le terrain, aussi bien au dans le jeu qu’au pressing. Un comportement qui fait le bonheur de son entraîneur Jorge Sampaoli et des supporters des Ciel et Blanc, mais pas de certains de ses coéquipiers !

Après l’énorme remontrance du natif de Poissy, formé au PSG, à l’endroit de Gerson, en pleine première période du match contre le RC Lens (2-3), dimanche dernier, Romain Canuti, le journaliste du Phocéen, a expliqué que le Brésilien n’était pas le seul joueur olympien à en avoir « marre » de Guendouzi, un joueur qui est à fond même à l’entraînement, comme quand il « met les deux genoux à terre pour implorer le bon dieu car la touche n’est pas bonne ».

« Des joueurs étrangers ont beaucoup de mal avec ça »

On apprend ainsi que « des joueurs étrangers ont beaucoup de mal avec ça » et, en plus de devoir s’adapter au quotidien provençal, ne sont pas en mesure de sympathiser avec « un mec comme ça, qui fait toujours des reproches ». Gerson est notamment proche de son compatriote Luan Peres, alors que Pau Lopez, Konrad de la Fuente et Cengiz Ünder découvrent également un vestiaire de Ligue 1.

Guendouzi est seulement âgé de 22 ans, mais il a longtemps été le capitaine des Espoirs et se révèle clairement comme un élément central de cet OM explosif. Son comportement n’a peut-être pas plu à Arsenal puis au Hertha Berlin, mais, chez les Phocéens, il semble être tombé dans l’environnement idéal. Il est probablement un leader d’équipe que le gentillet Gerson doit prendre comme exemple.

Lire aussi :Gerson-Guendouzi, altercation en plein match !Payet, lui, a réussi sa 600eL’OM, tristes premières


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page