Sports

« Un manque de respect » pour Mandanda

Relégué sur le banc de l’OM depuis cinq matches, Steve Mandanda semble aussi dépité que ses partisans sont en colère.

Steve Mandanda cantonné au rôle de doublure à Marseille, après 13 saisons pleines traversées et 596 matches au compteur, forcément ça fait drôle… Les images du portier international traînant son spleen sur la pelouse du Vélodrome dimanche soir encore à l’échauffement, avant la rencontre de L1 face au RC Lens, interpellent fatalement. Voilà cinq matches en effet que Pau Lopez endosse le rôle de dernier rempart numéro un à l’OM. Sans alternance ou concurrence annoncée pour l’heure.

« C’est un manque de respect, ce qu’on fait à Steve Mandanda, s’emporte son ancien coéquipier Mathieu Valbuena, ce lundi, sur les ondes de RMC. Il a une histoire avec l’Olympique de Marseille. Je veux bien qu’on prépare l’avenir, qu’on lui mette quelqu’un dans les pattes, mais à un moment donné, quand on regarde les premiers matches de Lopez, je ne vois pas ce gardien meilleur que Steve Mandanda… »

Sampaoli botte en touche

Titulaire lors des trois premières sorties phocéennes cette saison – outre le match Nice-OM à rejouer – Steve Mandanda a essuyé 10 tirs cadrés lors de ces parties (contre Montpellier, Bordeaux et Saint-Etienne), pour cinq buts encaissés. Son homologue espagnol, en cinq matches (devant Monaco, le Lokomotiv Moscou, Rennes, Angers et Lens), en a subis 10 également, pour quatre buts à son encontre.

« Si quelqu’un vient pour embêter Steve Mandanda, il doit montrer sa supériorité. Et là, ce n’est pas le cas », martèle néanmoins Mathieu Valbuena. Sollicité sur la question la semaine passée en conférence de presse, Jorge Sampaoli assurait ne rien avoir gravé dans le marbre quant à ce poste. « On a testé Lopez pour voir comment il s’adapte avec le groupe et dans le système. Le gardien est celui qui a le plus de temps pour faire la passe. On va peut-être mettre un gardien par compétition. Je sais que Steve est une idole du club, et qu’il doit lutter aujourd’hui. […] On doit choisir le meilleur pour chaque match, même si je sais que cela peut créer des polémiques au vu de l’histoire de Mandanda ici. »

Lire aussi :Payet, lui, a réussi sa 600eL’OM, tristes premièresLe classement de la Ligue 1


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page