Acceuil

Saint-Marin vote à une écrasante majorité pour mettre fin à l’interdiction de l’avortement

Environ 77,30 % des votants ont approuvé la mesure qui rendrait l’avortement légal au cours des 12 premières semaines de grossesse. Le vote permettra également à une femme de se faire avorter au-delà de 12 semaines si la grossesse met sa vie en danger ou si des anomalies et des malformations du fœtus surviennent et présentent un risque grave pour la santé de la femme.

La secrétaire à l’Intérieur du micro-État, Elena Tonnini, espère rédiger une loi sur la base du vote dès que possible, selon le radiodiffuseur public Saint-Marin RTV.

Le vote dans l’enclave italienne du nord de 33 000 personnes intervient alors que les autorités de pays comme la Pologne et l’État américain du Texas ont renforcé les lois sur l’avortement. Plus tôt ce mois-ci, la Cour suprême du Mexique a statué que pénaliser l’avortement est inconstitutionnel.

Jusqu’à présent à Saint-Marin, les femmes qui interrompaient leur grossesse risquaient trois ans d’emprisonnement. Le délai est deux fois plus long pour toute personne qui pratique un avortement.

Texas' La loi sur l'avortement est l'une des plus restrictives du monde développé
Les femmes de Saint-Marin qui veulent un l’avortement allait normalement en Italie, où ils ne pouvaient en obtenir qu’un en privé, pour un coût d’environ 1 500 euros (1 765 $).

Ailleurs en Europe, l’île méditerranéenne de Malte et les micro-États d’Andorre et de la Cité du Vatican, une autre enclave italienne, interdisent toujours l’avortement.

Lors du dernier référendum européen sur l’avortement, le territoire britannique d’outre-mer de Gibraltar a voté en juin pour assouplir ce qui reste des restrictions extrêmement strictes. L’Irlande a légalisé l’avortement lors d’un référendum bien plus médiatisé en 2018.

Le progrès social a eu tendance à être lent à Saint-Marin. Les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1960, 14 ans après avoir encerclé l’Italie, et n’ont été autorisées à exercer des fonctions politiques que depuis 1974. Le divorce a été légalisé en 1986, environ 16 ans après l’Italie.

Rapports supplémentaires de Reuters.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page