Sports

L’OM sur la piste d’Alexis Sanchez ?

Vainqueur de la Copa America 2015 avec le Chili sous les ordres d’un certain Jorge Sampaoli, Alexis Sanchez serait dans les petits papiers de l’OM.

Avec ses 14 buts marqués en sept journées de championnat disputées, l’OM n’est pas franchement à plaindre offensivement parlant. Malgré l’absence d’un Arkadiusz Milik annoncé sur le retour après quatre mois de convalescence, le club phocéen a su se montrer efficaces aux avant-postes avec le concours d’un Dimitri Payet inspiré, d’un Cengiz Ünder percutant ou encore d’un Bamba Dieng aux allures de belles révélations. Autant d’atouts qui ne contentent pas totalement Jorge Sampaoli pour autant.

La fin de mercato n’a pas été celle qu’escomptait le technicien argentin, qui après le départ en prêt des Nemanja Radonjic et Dario Benedetto espérait une ultime recrue en attaque. L’idée, ainsi, n’aurait pas été abandonnée en vue du marché hivernal. Et selon Calciomercato, le président olympien Pablo Longoria lorgnerait du côté de l’Inter pour satisfaire son exigeant entraîneur. Avec dans le viseur un sacré nom…

L’Inter ne compte pas sur lui

Après avoir tenté de convaincre Arturo Vidal de rejoindre la Ligue 1 cet été, Sampaoli verrait d’un bon œil l’arrivée d’un autre cadre chilien lauréat de la Copa America sous sa houlette en 2015: Alexis Sanchez. Sacré champion d’Italie avec les Nerazzurri la saison passée, l’intéressé ne joue que peu en cet exercice 2021-2022, cantonné à 52 minutes de jeu en Serie A, réparties sur trois petites apparitions.

Simone Inzaghi, le coach des Lombards, lui préfère allègrement pour l’heure les Lautaro Martinez, Edin Dzeko et Joaquin Correa – si bien que l’avenir de l’ancien Blaugrana, Gunner et Red Devil semble bouché à Milan. Selon la publication transalpine suscitée, relayée ce jour par le média chilien spécialisé En Cancha, l’Inter serait prêt à céder son ancienne gloire aujourd’hui âgée de 32 ans pour se délester d’un salaire de 7 millions d’euros par an. Des émoluments que l’OM aura bien du mal à assumer. A moins qu’Alexis Sanchez, également pisté par le Betis et le FC Séville en Liga, soit prêt à un bel effort pour retrouver les terrains avec plus d’assiduité.

Lire aussi :Payet, lui, a réussi sa 600eL’OM, tristes premièresLe classement de la Ligue 1




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page