Politiques

“Xavier Bertrand a donné des assurances qu’il souhaitait participer” au congrès de désignation du candidat, selon le vice-président de LR

“Les partis ne sont pas morts, et Les Républicains ne vont pas si mal que ça”, assure Gilles Platret, à sept mois de l’élection présidentielle de 2022. Le candidat LR doit être désigné par les adhérents du parti le 4 décembre.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

“Le processus de rassemblement est en route”, a estimé ce samedi sur franceinfo le vice-président du parti Les Républicains, Gilles Platret. Alors que les adhérents LR ont écarté le principe d’une primaire pour celui d’un congrès pour désigner leur candidat à la présidentielle de 2022, le maire de Chalon-sur-Saône déclare que “Valérie Pécresse y participera” et que “Xavier Bertrand a donné des assurances qu’il souhaitait participer”. “Les partis ne sont pas morts, et Les Républicains ne vont pas si mal que ça.”

franceinfo : Êtes-vous soulagé que cette question soit enfin tranchée ?

Gilles Platret : C’était une étape capitale dans cette volonté que nous avons d’assurer l’alternance pour le pays. Il fallait que notre formation politique, la première d’opposition en France, puisse s’exprimer. Elle l’a fait sans ambiguité, avec une participation forte et un résultat tranché, avec à peine 40% pour une primaire et 58% pour un congrès. Ce sont les adhérents qui vont donc choisir le candidat.

Valérie Pécresse et Xavier Bertrand vont-ils participer à ce congrès ?

Le processus de rassemblement est en route puisque Valérie Pécresse vient d’annoncer qu’elle y participera. Nous savons que Xavier Bertrand a donné des assurances qu’il souhaitait y participer aussi. Sans surprise, les candidats des Républicains, Michel Barnier, Eric Ciotti et Philippe Juvin, y participeront également. Ca veut dire très concrètement, que le 4 décembre, à l’issue de ce vote, la droite républicaine aura un seul candidat pour l’élection présidentielle.

Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, qui ont quitté votre parti, pourront-ils voter ?

Ils pourront voter s’ils adhèrent. Quiconque voudra voter d’ailleurs, peut parfaitement adhérer aux Républicains jusqu’à 15 jours avant le vote. Nous avons regretté les départs de Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, mais aujourd’hui, ils reviennent dans le giron de la famille politique pour solliciter le vote des militants. J’y vois une grande leçon. Les partis ne sont pas morts, et Les Républicains ne vont pas si mal que ça. Ils sont même au centre du jeu dans la désignation du candidat unique de la droite républicaine à l’élection présidentielle.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page