Economie

Vie pro-vie perso: ces jeunes qui font sauter les barrières


La jeunesse salariale change, elle se façonne. C’est ce que démontrent Frédéric Dabi, directeur général de l’IFOP et Stewart Chau, consultant opinion chez ViaVoice, dans leur livre : La Fracture, paru jeudi 16 septembre. Un livre coécrit, basé sur une grande enquête post-Covid appelée la “nouvelle vague”, réunissant 1.500 sondés de 18 à 30 ans, sur un ensemble de sujets très variés. Cet ouvrage vise à présenter la fracture entre générations, parfois surprenante et dérangeante mais tout aussi nécessaire. “Finalement il n’existe pas qu’une seule fracture”, nous confie Stewart Chau. Il y a bien sûr une fracture entre les jeunes et leurs ainés actuels. Mais il y a aussi une rupture entre la jeunesse d’aujourd’hui et la jeunesse d’autrefois, une jeunesse actuelle versus une jeunesse passée. Il existe une troisième fracture, en interne cette fois ci. Au sein de ces 18-30 ans il ne s’agit pas d’un bloc monolithique, mais d’une diversité d’expériences et d’appréhensions de la société. Nous prenons aujourd’hui l’exemple de la jeunesse qui travaille, celle qui s’est intégrée dans le monde de l’entreprise, qui représente donc déjà un panel de la jeunesse délimitée.

Challenges – Quel est le regard des jeunes générations sur la vie en entreprise ?

Stewart Chau – Ils portent un


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page