Sports

Le week-end commence mal pour Verstappen !

Au même titre que Charles Leclerc (Ferrari), contraint de changer son moteur, Max Verstappen (Red Bull) s’élancera lui aussi en fond de grille, dimanche à Sotchi lors du Grand Prix de Russie. Le Néerlandais et leader du Championnat du Monde a dû lui aussi changer l’ensemble des éléments de l’unité de puissance de sa monoplace, diminuée depuis le choc de Silverstone avec Lewis Hamilton.

Ils seront deux pilotes, et pas des moindres, à s’élancer en fond de grille, dimanche sur le circuit de Sotchi lors du GP de Russie, quinzième manche du Championnat du Monde de F1. A l’instar de Charles Leclerc (Ferrari), quatrième vendredi en fin de matinée de la première séance d’essais libres de ce dernier GP de Russie à Sotchi avant le déménagement de l’épreuve à Saint-Pétersbourg, Max Verstappen a été contraint lui aussi de changer de moteur, lors de ce Grand Prix de Russie. Une manœuvre qui obligera donc le Néerlandais et actuel leader du classement à partir lui aussi des stands, aux côtés donc du jeune pilote monégasque, son équipe ayant décidé de monter une quatrième unité de puissance sur sa monoplace. Verstappen, conscient de l’interdiction des changements de moteur au-delà du quota autorisé par le règlement, savait lui aussi à quoi s’en tenir dès lors qu’il avait compris qu’il n’aurait pas d’autre choix lui non plus que de revoir son unité de puissance pour pouvoir de nouveau tourner à plein régime.

Verstappen était de toute façon pénalisé de trois places

Depuis l’accrochage du premier tour avec Lewis Hamilton à Silverstone, la Red Bull conduite par le Néerlandais n’offrait plus en effet le rendement attendu. A partir de là, il ne restait plus qu’à attendre le rendez-vous qui verrait l’écurie autrichienne procéder à ce changement de l’ensemble des éléments de l’unité de puissance. Il n’a pas fallu attendre bien longtemps. La monoplace de Verstappen, troisième vendredi matin des EL1, poursuivra le week-end russe avec un nouveau moteur, mais aussi un turbo neuf, au même titre que la batterie et l’échappement, eux aussi changés sachant que le pilote qui priverait son rival Hamilton d’un nouveau sacre si la saison s’arrêtait maintenant aurait de toute façon été pénalisé de trois places sur la grille dimanche, la FIA l’ayant considéré comme responsable dans le dossier Silverstone. Il faudra un exploit à « Mad Max » pour décrocher dimanche sa huitième victoire de la saison. De taille de surcroît.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page