Sports

Gallas démolit Arsenal et Ben White

Depuis le départ d’Arsène Wenger en avril 2018, rien ne va plus à Arsenal. William Gallas est revenu sur le mercato des Gunners, notamment sur le cas de Ben White.

Pour sortir la tête de l’eau, les Gunners ont décidé de mettre la main à la poche lors du dernier mercato. En recrutant Nuno Tavares, Albert Sambi Lokonga, Takehiro Tomiyasu, Aaron Ramsdale, Martin Odegaard et Ben White, Arsenal aura dépensé près de 165 millions de livres sterling, soit l’une des plus grosses sommes engagées par un club cette saison. Des recrues qui n’impressionnent pas, comme le souligne William Gallas. L’ancien défenseur du club entre 2001 à 2006, a accordé une interview pour The Mirror dans laquelle il démolit la nouvelle recrue Ben White, acheté 58 millions d’euros.

« J’ai du mal à comprendre pourquoi Arsenal a dépensé 50 millions de livres sterling pour un joueur qui doit encore faire ses preuves au plus haut niveau et qu’en même temps Manchester United peut dépenser environ 40 millions de livres sterling pour Varane. Vous devez m’expliquer comment c’est possible. Peut-être que c’est en partie parce que Ben White est anglais. Varane est un joueur d’une autre classe que Ben White. Ben White est encore jeune. »

Ben White détruit avec un soupçon de respect

Bien que William Gallas martèle le terme « respect », on peut comprendre que l’ancien tricolore est affecté par la situation des Gunners. Actuellement, 13e du championnat, Mikel Arteta et ses hommes s’apprêtent encore à vivre une saison difficile. Gallas a ensuite poursuivi son entretien en comparant la recrue londonienne à Raphaël Varane : « Comme je l’ai dit, il n’a encore rien prouvé. Comment pouvez-vous mettre un prix de 50 millions de livres sterling sur lui, vous savez ? Je le respecte. Je ne le connais pas. Je le respecte et j’espère qu’il sera un grand joueur, mais il n’a encore rien prouvé. Vous ne pouvez pas comparer Ben White et Varane, je suis désolé. Ce n’est pas possible. Ce n’est pas parce que c’est un compatriote français que je parle comme ça. Il vient du Real Madrid. Il ne vient pas de Brighton, avec tout le respect que je leur dois. »

Certes, mais Arsenal ne possède pas un projet assez compétitif pour enrôler de telle star…

Lire aussi :Le Barça songe à un buteur françaisL’Atlético et la Juventus comptent piller Arsenal


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page