Auto-Moto

Essai scooter Lambretta V-Special 125 : plus belle la ville

Plein de charme, compact et économiquement accessible, le scooter Lambretta V-Special 125 promet monts et merveilles en utilisation urbaine. Essai.

Dans la pensée commune, un joli et bien galbé scooter est forcément italien, et badgé Vespa.

Le Lambretta, éternel concurrent qui emprunte son nom au quartier de l’usine de Milan, où il était fabriqué initialement, à Lambrate, provient désormais d’un site de production taïwanais. Cela ne l’empêche d’étaler son charme à chaque coin de rue…

De ses origines, remontant au sortir de la seconde guerre mondiale, l’actuelle mouture a conservé une certaine compacité. Ce modèle baptisé V-Special se gare partout et se faufile telle une souris. Un vrai régal en ville, où le transalpin donne le meilleur de lui-même.

Agile, maniable et suffisamment dynamique dès le feu vert, malgré seulement 10 chevaux, il brille par l’absence de vibrations et par sa consommation contenue.

Le Lambretta ne pêche que par son amortissement sec, qui vous apprend à anticiper et à éviter les nids-de-poule.

Lambretta V-Special 125

Bon freineur sur le sec, avec un système combiné CBS sécurisant, il fait toutefois l’impasse sur l’ABS, réservé à la version 200 cc (3 699 €). Un détail regrettable.

Hors de la ville, ce 125 montre ses limites. La modeste cavalerie, issue d’un monocylindre provenant de chez Sym, limite les performances. La vitesse maxi, située aux alentours de 100 km/h, ne peut être maintenue sur les faux plats.

Le réseau secondaire peut être emprunté sans problème, mais les trajets sur les voies rapides n’ont rien de très réjouissant, d’autant que la rétrovision s’avère perfectible.

Bien installé, les jambes convenablement protégées de la pluie par le tablier (même sans pare-brise), le dos bien droit sur une selle assez fine, le conducteur laisse suffisamment de place derrière lui pour envisager sereinement les parcours en duo.

Le passager doit toutefois composer avec l’absence de véritables poignées de maintien.

L’instrumentation associe un petit écran digital pour diverses infos (régime, jauge à carburant, voltage, horloge, kilométrage…) et un classique compteur à aiguilles pour la vitesse. Mais ce dernier demeure peu lisible.

Lambretta V-Special 125

On regrette également le bruit strident du rappel de clignotant, qui vous incite quasiment à ne plus les mettre ! Sous la selle, le rangement peut accueillir un petit casque jet et des gants, mais guère plus.

Le tablier cache quant à lui deux petits rangements, susceptibles d’abriter un bloc note ou un jeu de clés, mais ils s’avèrent trop petits pour sécuriser un smartphone de dernière génération. On y trouve pourtant un port USB.

Pour parfaire la capacité d’emport, Lambretta propose différents porte-paquets, pour l’arrière mais aussi à l’avant. De quoi améliorer les aspects pratiques et parfaire la plastique de cet engin visuellement indémodable, et proposé dans de multiples teintes.

Essai Lambretta V-Special 125 : notre avis

Son élégance et sa grande maniabilité en font un urbain agréable, accessible à un tarif infiniment plus alléchant que celui d’une Vespa. Mais avec le V-Special 125, qui pâtit d’un petit coffre et manque de polyvalence, mieux vaut éviter les voies rapides.

Lambretta V-Special 125

 On aime

  • Charme et présentation
  • Maniabilité et gabarit
  • Tarif et gamme de couleurs

On aime moins

  • Performances limitées
  • Petit coffre et rangements
  • Absence d’ABS
  • Suspension sèche

Lambretta V-Special 125 : fiche technique

  • Moteur : monocylindre, 2 soupapes, refroidissement par air, 124,7 cm3
  • Transmission : par courroie, variateur
  • Puissance (ch à tr/min) : 10 à 8 500
  • Couple (Nm à tr/min) : 9 à 7 000
  • Poids (kg) : 134
  • Vitesse maxi (km/h) : 95
  • Long.xlarg. (mm) : 1 890×695
  • Empattement (mm) : 1 340
  • Hauteur de selle (mm) : 800
  • Réservoir (l) : 6,5
  • Frein AV : disque 226 mm
  • Pneus AV-AR : 110/70 x 12 – 120/70 x 12
  • Conso. moyenne : 2,8 l/100 km*
  • CO2 (g/km) : 65
  • Prix : à partir de 3 399 €

* donnée constructeur

L’actualité du scooter, vue par auto-moto.com :

Scooters, motos : ce qui va changer en 2022

Scooters électriques 2021 : modèles, prix, autonomie

Honda PCX 125 cm3 2018 ESSAI (video, avis, fiche technique, prix).


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page