Economie

Prix de l’électricité: l’inquiétude des industriels monte


La montée des prix risque de porter un sérieux coup à l’activité industrielle. Depuis plusieurs jours, les tarifs de l’électricité sur le marché de gros connaissent un pic en Europe. Les prix futurs, indexés sur la quantité d’électricité qui sera livrée dans les douze prochains mois, sont passés de 50 euros au mois de janvier à 110 euros du mégawattheure (MW/h) la semaine dernière. A quelques mois de l’hiver, la bourse européenne de l’électricité (“EPEX Spot”) s’emballe, tirée par les prix du gaz naturel et de la tonne de carbone. Mais où s’arrêtera-t-elle?

En pleine reprise, cette poussée des prix arrive au pire moment pour les entreprises. Alors que les carnets de commande repartent seulement, cette hausse subite des prix n’avait pas été anticipée dans tous les secteurs. Et encore moins dans ceux qui dépendent le plus du marché à terme pour approvisionner leurs usines, réfrigérer leurs produits, ou imprimer du papier… “Le monde industriel a été pris de panique”, témoigne Charlie Evrard, président du Syndicat des courtiers en énergie. “Certains se sont rendu compte qu’ils pourraient voir apparaître des milliers d’euros en plus sur leurs factures d’électricité sans avoir vu venir le coup”, poursuit le courtier, qui conseille les entreprises lorsqu’elles se retrouvent dos au mur.

Des contrats


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page