People

Nathalie (L’amour est dans le pré 2021) harcelée chez elle par des hommes : “On n’est pas au zoo”


Ce lundi 20 septembre, M6 diffuse un nouvel épisode de L’amour est dans le pré 2021. L’occasion pour le public de retrouver Nathalie, une éleveuse de veaux sous la mère de 50 ans, venue de Loire-Atlantique. La charmante blonde qui adore la couleur rose s’est confiée à nos confrères d’Actu.fr. Et elle a expliqué qu’à la suite de la diffusion de son portrait, certains hommes n’ont pas eu froid aux yeux.

Nathalie avait beaucoup ému le public de L’amour est dans le pré lors de la diffusion de son portrait, en février dernier. Elle racontait notamment qu’elle était une ancienne femme battue. Son ex-mari, avec lequel elle est restée dix-huit ans et a eu trois enfants, la battait “depuis toujours“. Elle a eu heureusement le courage de partir, notamment grâce à sa fille. L’agricultrice a aussi marqué les esprits grâce à sa franchise et sa bonne humeur. Et elle a reçu de nombreux retours positifs après la diffusion. Certains sont même allés plus loin. “J’ai vu des hommes venir jusque dans ma ferme et même chez moi. Certains ne reculent devant rien. Je ne suis pas un objet de foire et on n’est pas au zoo !“, a-t-elle révélé. On imagine bien comment les principaux intéressés ont été reçus…

Mais cette aventure lui a surtout permis de se faire de nouveaux amis parmi les agriculteurs et l’équipe de L’amour est dans le pré. Et son histoire a fait écho à de nombreuses femmes qui n’ont pas hésité à lui écrire après avoir découvert son portrait. “J’ai reçu beaucoup de messages de femmes. Je ne m’y attendais pas. Les femmes battues, c’est un vrai sujet et si je peux mettre ma notoriété au service de cette cause, je vais le faire. Je veux être leur rayon de soleil, car la vie est belle. Je suis allée voir cette femme à Ploërmel. C’est une super rencontre, nous nous sommes liées d’amitié“, a-t-elle précisé à Actu.fr.

Si elle a rencontré le grand amour grâce à l’émission, Nathalie aura donc tout gagné.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page