Sports

Messi, le pire est à craindre…

En octobre 2014, Lionel Messi s’était déjà opposé à Luis Enrique alors que le technicien espagnol voulait le remplacer afin de le préserver en vue de la Ligue des champions.

Les images ont fait le tour du monde. Et elles ont évidemment eu un énorme retentissement en Catalogne. Pour son premier match au Parc des Princes sous les couleurs du PSG, Lionel Messi a en effet été remplacé par Mauricio Pochettino à l’entame du dernier quart d’heure, le sextuple Ballon d’or ne cachant pas son mécontentement au moment de regagner le banc parisien. Une séquence qui a rappelé une scène ayant mis aux prises l’Argentin à Luis Enrique à l’automne 2014.

Lire aussi : Messi, séisme en vue au PSG

 

Alors que le Barça menait 3-0 face à Eibar à l’entame du dernier quart d’heure, le technicien espagnol avait en effet voulu faire sortir le n°10 catalan. Et ce afin de le préserver en vue des échéances à venir, contre l’Ajax en Ligue des champions quelques jours plus tard puis face au Real Madrid le week-end suivant. Mais lorsque l’ancien milieu de terrain avait appelé Lionel Messi pour lui signifier sa sortie, celui-ci avait répondu d’un simple regard pour lui faire comprendre qu’il ne voulait pas quitter la pelouse. L’entraîneur catalan s’était alors plié à la volonté de son joueur et avait finalement remplacé Neymar.

Remplacé à l’heure de jeu le match suivant

Cette scène avait évidemment fait grand bruit. «  Le changement n’était pas prévu, j’ai entendu dire que nous avions parlé, vous avez dit beaucoup de choses, mais c’est l’entraîneur et quand il me dit que je dois sortir, il n’y a pas de problème », avait assuré quelques jours plus tard l’Argentin. « Avant de faire des changements, je demande toujours aux joueurs s’ils ont eu reçu un coup, ou s’ils ont un problème. C’est arrivé avec Leo (Messi), Neymar et Andrés (Iniesta) puis nous décidons en fonction de ce quoi nous croyons. Les faits sont interprétables, chacun les interprète comme il le veut », avait de son côté affirmé Luis Enrique après avoir botté en touche après le match. Face à l’Ajax, quatre jours plus tard, l’entraîneur catalan n’en avait pas moins voulu asseoir son autorité en faisant sortir Lionel Messi peu après l’heure de jeu ce alors que le Barça comptait deux buts d’avance…

Mais à en croire Jordi Marti, spécialiste du Barça pour la Cadena Ser, Luis Enrique a ensuite payé cette insolence. « Au Barça, il s’est produit quelque chose de très gros, avec Luis Enrique qui lui a arraché l’étoile de sheriff. Messi était très en colère, ça a produit un tremblement de terre, a-t-il ainsi raconté le spécialiste du Barça pour la Cadena Ser. Et la réaction de Messi n’est pas la pire, il y aura celle du père. C’est une histoire que nous connaissons. » L’affaire ne fait peut-être que commencer…

Lire aussi :Messi, l’étrange explicationMessi, Paredes a hallucinéMessi n’a pas célébré la victoire…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page