Technologie

2 success stories françaises pour s’inspirer, le replay !


Osez ! Voilà le leitmotiv de toutes les personnes qui ont la fibre entrepreneuriale, mais encore quelques freins à lever pour se jeter dans le grand bain. À l’occasion de cette nouvelle émission 01Start en compagnie de François Sorel, faisons le tour de toutes les questions qui taraudent les créateurs de boutique en ligne. Avec Marie Mérouze, fondatrice de Marbotic – un ensemble de jouets en bois connectés – et Antoine Hubert, fondateur de Ynsect, entreprise spécialisée dans l’élevage d’insectes, découvrons aussi quelles sont les meilleures pratiques pour réussir !

Se lancer dans le commerce en ligne, oui, mais comment ?

En amont de ces deux rencontres, les intervenants de l’émission, Catherine Barba, entrepreneuse, et Laurent Broncard, Responsable d’Amazon France Marketplace et de l’Accélérateur du Numérique, ont échangé sur le passage au e-commerce des commerces classiques. Pour eux, les professionnels ne sont pas réticents au numérique et souhaiteraient profiter de son exposition. Le principal frein se trouve néanmoins dans la manière de le faire et dans un accompagnement qu’ils ne savent pas où trouver. « La question est pour eux de savoir comment aller sur le numérique de manière pratique. On leur vend depuis des années des solutions numériques alors qu’il leur faudrait une aide concrète », souligne Catherine Barba.

Laurent Broncard propose via l’Accélérateur du Numérique, un site gratuit aux PME pour se former en vidéo, seulement 3 minutes à chaque fois : « Au lieu d’avoir un déluge d’informations, on leur propose des contenus réalisés par des experts du marché, très pratiques et courts, applicables sur Amazon et au-delà ». Créer une page d’accueil, répondre aux clients, tout est ainsi synthétisé pour être mis en pratique sans perdre du temps. Il s’agit aussi de montrer l’importance économique du numérique : « Selon les derniers chiffres de la FEVAD, les commerçants qui se sont lancés dans le digital n’ont pas cannibalisé leurs ventes. Au contraire, leur chiffre d’affaires a augmenté de 14 % en moyenne ».

Marbotic et Ynsect, deux entreprises françaises qui ont osé

Marie Mérouze réussit à mêler nouveau et ancien Monde avec sa tablette éducative connectée

Ingénieure de formation, Marie Mérouze est une habituée du e-learning. Passionnée par les méthodes éducatives alternatives qui intègrent la sensorialité des objets dans l’apprentissage, elle a eu l’idée d’objets en bois connectés à une tablette, Marbotic.

Après un début marqué par la conception de 100 produits pour démarrer, de nombreuses recherches et des normalisations de sécurité, l’entreprise exporte désormais à 90 %, en particulier en Amérique du Nord et dans les pays scandinaves. « La France est réticente à partir du moment où il y a une tablette. Mais ce qui compte, c’est ce qu’il y a sur l’écran, pas l’écran en lui-même, qui est hélas diabolisé pour de mauvaises raisons. Les pays dans lesquels on vend ont une approche plus pragmatique », souligne la fondatrice de Marbotic.

Antoine Hubert nous parle de son élevage vertical d’insectes pour la création de farines

Pépite de l’AgriTech française, Ynsect fabrique depuis 10 ans des vers de farine servant d’ingrédients pour l’alimentation animale et humaine avec un impact carbone très limité : « Notre ADN c’est le développement durable et avoir le moins d’impact possible (20 fois moins que le poulet, 200 fois moins que le bœuf), conjugué à une volonté de développement économique et social. »

Antoine Hubert est aussi un ingénieur devenu entrepreneur. Si, au départ, les insectes devaient avant tout servir à l’alimentation humaine, « les freins de normes, de technologie et d’acceptabilité de la population étaient encore très présents. Avec mes associés, on s’est rapidement rendu compte que l’alimentation animale était beaucoup plus ouverte, et qu’il y avait au moins un frein en moins, l’acceptabilité. »

Pour ces deux entrepreneurs, si l’envie est là, il faut oser. Comme le rappelle Antoine Hubert : « En France, nous avons mille et une façons de se faire aider pour entreprendre ».

Devenir un pro des réseaux sociaux

Avec 800 000 abonnés aujourd’hui sur YouTube, Jean-Baptiste Nicolet (Theicollection) vit aujourd’hui de sa passion pour les nouvelles technologies. 10 ans ont été nécessaires – ou ont suffi ! – pour ce jeune vingtenaire pour se faire une place sur les réseaux sociaux.

Pour maintenir son niveau et développer son audience, Jean-Baptiste apprend en permanence, s’entoure des bonnes personnes et a su construire une véritable entreprise. Son secret ? Une curiosité à toute épreuve pour les produits qui sortent.

Réussir son business plan avec les conseils de Pôle Emploi

Pour finir, découvrez les meilleurs conseils de Pôle Emploi pour construire un business plan qui se tienne, gage de réussite de votre projet !

01Start, en replay dès maintenant

L’émission 01Start du mois de septembre vous attend déjà en replay, gratuitement et en intégralité. Si ce résumé vous a donné envie d’en savoir plus sur les invités et leurs conseils, ne tardez pas à la découvrir !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page