Sports

Messi, Paredes a halluciné

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/9

    Kylian Mbappé (4,5/10)

    Malgré sa passe décisive en toute fin de match pour Icardi, Mbappé a manqué de rythme ce soir et n’a pas été aussi percutant qu’à l’accoutumée.

  • 2/9

    Lionel Messi (6/10)

    Messi lui s’est procuré de belles occasions en première période et a impulsé le tempo de son équipe. Ne lui manque qu’un but pour l’heure.

  • 3/9

    Neymar (5,5/10)

    Un but qui aurait pu être marqué sur penalty mais Neymar a préféré le garder pour lui. Une action décisive à son crédit et quelques fulgurances même si le Brésilien peut largement mieux faire.

  • 4/9

    Gianluigi Donnarumma (6/10)

    Dans sa cage, l’Italien a essuyé pas mal de coups en début de rencontre et a su tenir la baraque. Il ne peut pas grand-chose sur la reprise canon de Paqueta.

  • 5/9

    Anthony Lopes (6/10)

    Dans le but d’en face, Lopes aussi a fait son match, se fendant notamment d’une parade exceptionnelle devant Messi. Icardi ne lui a laissé aucune chance dans le money time.

  • 6/9

    Jérôme Boateng (4/10)

    En mal évident de repères et pas encore à son top physiquement, Boateng ne s’est pas toujours montré rassurant, au contraire de son compagnon de charnière Denayer.

  • 7/9

    Malo Gusto (5/10)

    Désigné coupable sur le penalty obtenu et transformé par Neymar, le jeune latéral lyonnais a pourtant fait son match et mérite d’être revu.

  • 8/9

    Xherdan Shaqiri (4,5/10)

    Le Suisse a manqué de poids et d’impact dans cette partie, bien trop discret pour un élément d’un tel calibre.

  • 9/9

    Lucas Paqueta (7/10)

    Le véritable patron de l’OL ce soir, buteur inspiré et inspirant au côté d’un Toko Ekambi qui lui aussi s’est montré à la hauteur du rendez-vous.


Remplaçant face à l’Olympique Lyonnais, Leandro Paredes a, lui aussi, été surpris de voir Lionel Messi rejoindre le banc à l’entame du dernier quart d’heure.

Il n’y a pas que Lionel Messi qui n’a pas compris sa sortie, à la 76e minute, lors du choc entre le PSG et l’Olympique Lyonnais. Il en a été de même de certains de ses coéquipiers présents sur le banc lorsque l’ancien Barcelonais est venu d’asseoir à ses côtés.

Lire aussi : La colère de Messi

 

En atteste la réaction hallucinée de son compatriote Leandro Paredes à ses côtés et le visage tout aussi interdit de Rafinha, lui aussi scotché sur le banc. Le milieu argentin manifeste notamment son étonnement en écartant les bras, semblant ouvertement d’interroger sur cette sortie prématurée.

Remplacé par Achraf Hakimi, le sextuple Ballon d’or n’a d’ailleurs pas caché son mécontentement, ignorant la main tendue par Mauricio Pochettino et se fendant d’une moue désapprobatrice au moment de croiser son entraîneur.

Lire aussi :Les Lyonnais ne digèrent pasPSG-OL, les notes: Mbappé transparent mais décisifAulas crie au scandale





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page