Crypto

Le Cardano en baisse de 10 % ! Pourquoi c’est une aubaine !

Le 17 septembre 2021, les développeurs du réseau Cardano ont annoncé la sortie d’une nouvelle solution appelée Hydra. Hydra fait partie des solutions de type « seconde couche », de plus en plus utilisée sur les protocoles Proof-Of-Stake. Nous vous expliquons ce qu’est la solution Hydra et en quoi elle devrait booster la scalabilité du Cardano ainsi que… son cours !

Qu’est-ce que la solution de 2ème couche Hydra ?

La solution Hydra était en développement depuis plusieurs mois, elle est désormais sur le point d’être lancée. Qu’est-ce qu’Hydra ? Pour bien comprendre cette évolution, il faut savoir ce qu’est une solution deuxième couche.

Qu’elles soient implantées sur la blockchain Ethereum, Cardano, etc, ces solutions de deuxième couche ont toutes le même but : alléger le trafic sur la première couche, c’est-à-dire la blockchain. Comment cela se passe ? Pour faire simple, il s’agit d’un réseau secondaire sur lequel se déroulent certaines opérations qui ne sont pas gérées directement par la blockchain. La blockchain s’occupe simplement d’intégrer les entrées et les sorties.

Prenons un exemple. Imaginons que trois utilisateurs possèdent chacun 10 Cardano ou ADA, chacun stockés sur la blockchain (première couche). Ils souhaitent s’échanger entre eux des coins Cardano. Pour faciliter cette transaction, ils peuvent basculer sur la seconde couche. Un « head » ou «groupe » Hydra est alors ouvert pour leur transaction. L’utilisateur A et B achètent chacun 5 Cardano à l’utilisateur C. Ces opérations ne sont pas contrôlées par la blockchain. Une fois les transactions réalisées, le retour sur la blockchain peut se dérouler. La blockchain contrôle alors que les 30 ADA qui ont été sortis reviennent bien. Pour autant, la blockchain principale n’a pas « vu » le changement de répartition de coins Cardano entre les utilisateurs. Plutôt malin, non ?

Cours du Cardano à 1,8 €, en baisse de 10 % sur les dernières 24 h !

Le gros avantage d’une solution deuxième couche est qu’elle va permettre d’améliorer la scalabilité (nombre de Transactions Par Seconde ou TPS) du réseau global. Chaque « head » Hydra peut gérer jusqu’à 1 000 TPS. Avec certaines optimisations à venir, ce chiffre peut encore augmenter. Pour autant, cela veut donc dire qu’avec 1 000 « head » Hydra, le réseau peut atteindre la fameuse barre des 1 000 000 TPS !

Une telle scalabilité est considérée comme le graal par les cryptos gérant un écosystème DeFi comme l’Ethereum, le Cardano, le Solana, etc. En effet, avec une telle scalabilité, ces cryptos seraient suffisamment armées pour concurrencer sérieusement les systèmes de paiement centralisées actuels comme Visa et ses 2 000 TPS.

Après avoir lancé récemment les smart contracts sur son réseau, le Cardano s’arme technologiquement pour battre la concurrence sur le terrain de la scalabilité. Le cours du Cardano semble avoir de beaux jours devant lui ! Cela tombe bien, il est actuellement en chute de 10 % en tournant autour de 1,8 €. Une aubaine ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page