Sports

Pierre Ménès, la grosse inquiétude


Précédent
Suivant

  • 1/9

    Pierre Ménès

    La violence dans les stades de Ligue 1 lui fait craindre le pire.

  • 2/9

    Incidents à Bollaert

    Incidents entre supporters lensois et lillois à la mi-temps du derby du Nord.

  • 3/9

    CRS à Bollaert

    Les forces de l’ordre ont rapidement sécurisé le parcage visiteurs.

  • 4/9

    Lens-Lille

    Le parcage lillois à Bollaert.

  • 5/9

    Un Lens-Lille sous haute tension

    Des images qu’on n’aime pas voir…

  • 6/9

    Joie des joueurs du RC Lens en fin de match

    La joie des joueurs du RC Lens en fin de match.

  • 7/9

    Nice vs OM

    Le 22 août, la rencontre entre Nice et Marseille a donné lieu à de vives tensions.

  • 8/9

    Incidents Nice-Marseille

    Les supporters niçois ont envahi la pelouse de l’Allianz-Riviera à l’entame du dernier quart d’heure.

  • 9/9

    Nice-OM

    La rencontre sera rejouée le 27 octobre prochain, sur terrain neutre.


Après l’envahissement de terrain lors du derby entre Lens et Lille, Pierre Ménès n’a pas caché sa colère. Et craint le pire pour les prochains matches.

Au moment, cette fois, la rencontre a pu se terminer. Mais le derby entre Lens et Lille a été terni par un nouvel envahissement de terrain de la part des supporters, à la mi-temps. Après Montpellier-OM et le tristement célèbre Nice-OM, c’est le troisième match où des incidents graves impliquant le public sont constatés. De quoi provoquer la colère de Pierre Ménès.

« Trois matchs en 6 journées putain de merde, s’emporte le consultant sur Twitter ce dimanche matin. Montpellier, Nice, Lens. Après 16 mois sans public. Je maintiens que c’est irresponsable et qu’il va falloir sévir sévèrement. »

« Il faudra des morts pour que vous compreniez… »

Pierre Ménès réclame des sanctions fortes, et ne cautionne pas l’explication apportée par certains supporters lensois via Twitter. Les ultras des Sang et Or ont envahi le terrain car le parcage lillois avait commencé à jeter des projectiles sur la tribune avoisinante, dont le public est essentiellement familial. Plusieurs spectateurs ont d’ailleurs été conduits à l’hôpital. Mais même si la sécurité du stade était débordée, ce n’était pas aux Lensois d’envahir le terrain pour rendre justice.

« Tu vois c’est ça le plus pathétique de cette histoire, c’est : ce sont les autres qui ont commencé, s’agace Ménès. Ça autorise à envahir le terrain ? Malheureusement il faudra des morts pour que vous compreniez, et encore… » 

 



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page