Technologie

Sonos dévoile une nouvelle Beam, sa barre de son compatible Dolby Atmos

Commercialisée en 2018, la barre de son Beam, de Sonos est l’un des produits phares de la marque. Trois ans plus tard, le fabricant californien dévoile la seconde version de cette enceinte très polyvalente. 

Extérieurement, la Beam ne présente que peu de changements. Hormis une variation esthétique de sa façade avant, la barre de son est quasi similaire à sa prédécesseur. Et pour cause, le design de l’enceinte de Sonos est l’une des raisons de son succès.
Relativement petite et compacte (65 cm de large, 10 cm de profondeur et 6,9 cm de hauteur), elle peut se loger sous un grand nombre de téléviseurs et tient sur la plupart des meubles bas. La nouvelle grille de protection ne change pas vraiment son aspect et dans la mesure où Sonos propose toujours les mêmes deux coloris (noir ou blanc), il sera bien difficile de distinguer les deux générations en un coup d’oeil. 

Dolby Atmos et son 3D

Si seconde version il y a, c’est donc que le changement se trouve à l’intérieur. En effet, Sonos a fait évoluer sa barre de son d’un point de vue matériel. La firme californienne affirme être parvenue à améliorer sa qualité audio.
Principale nouveauté, le support du Dolby Atmos offre non seulement un éventail de nouvelles possibilités, mais aussi un son plus immersif, idéal lorsque l’enceinte est en mode cinéma.
Mieux encore, Sonos profite de l’arrivée de sa nouvelle Beam pour faire une autre annonce : celle de sa compatibilité, plus tard dans l’année, avec les formats Ultra HD et Dolby Atmos Music, autrement dit des technologies de spatialisation audio à 360° qui seront proposées par le service de streaming musical d’Amazon.

Ce n’est pas tout. La partie HDMI de la Beam est désormais compatible eARC ce qui permet à la barre de son de décoder encore plus de formats audio, par exemple lorsqu’elle est connectée à une console. Ainsi, en plus du Dolby Atmos, la nouvelle Beam est compatible avec le Dolby True HD, le LPCM et très prochainement avec le DTS Digital Surround.

Pour le reste, la Beam dispose des qualités intrinsèques d’un produit Sonos, c’est-à-dire la possibilité de jouer de la musique en multiroom, et bien évidemment de s’intégrer à un système Sonos pré-existant.
L’armada de fonctionnalités maison telles que le Trueplay, qui adapte le son de l’enceinte aux caractéristiques de la pièce dans laquelle elle se trouve, est évidemment de la partie, mais avec les mêmes qualités et défauts que sur les produits précédents. Trueplay par exemple n’est compatible qu’avec les appareils sous iOS. 

Ces améliorations ont une conséquence sur le prix de la Beam. Celui-ci augmente de 50 euros par rapport à la version précédente pour s’établir à 499 euros. Mais, à moins de 500 euros, la nouvelle Beam qui sera commercialisé le 5 octobre offre, sur le papier, un rapport qualité/prix vraiment intéressant, qu’il faudra bien sûr confirmer lors de notre test. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page