Auto-Moto

Vente aux enchères Aventure Peugeot-Citroën : notre sélection


La société d’enchères Aguttes met en vente une partie du patrimoine Peugeot-Citroën, ce dimanche. Quels sont les modèles à retenir ?

Vente aux enchères de l’Aventure Peugeot-Citroën : notre sélection – Ce dimanche 19 septembre 2021, à 15h, le Conservatoire Citroën d’Aulnay-sous-Bois accueille la vente aux enchères Aguttes de l’Aventure Peugeot Citroën DS. Un évènement exceptionnel qui recèle de nombreuses pépites, allant du prototype unique au modèle de compétition, en passant par des véhicules de grande diffusion. Auto-Moto en a retenu une vingtaine, parmi les 125 lots exposés.

Les GTI

La mythique 205 est bien évidemment à l’honneur, à travers un premier modèle 1.9 de 1988, peu kilomètré (42 000 km), qui bénéficie d’un kit PTS. Plus rare est le modèle Gutmann, du nom du préparateur allemand qui intégra le moteur de la 405 Mi 16 dans la citadine, avec 160 ch à la clé. Sans oublier une 306 S16 ayant pour particularité d’être l’un des rares modèles de 167 ch et 6 vitesses de phase 1, avant le restylage.

Les cabriolets

Les Citroën DS découvrables sont à l’honneur, avec un exemplaire 21 Chapron de 1968, initialement vendu en Suède, mais à l’historique irréprochable. A ses côtés, une réplique de DS 19 Cabriolet Le Caddy fait aussi sensation. Elle a été réalisée sur la base d’une berline de 1962, à partir d’éléments de carrosserie présumés authentiques de Le Caddy. Peugeot n’est pas en reste et se singularise par un très rare roadster 301 C de 1933, restauré avant les années 2000. Plus populaire est la 403 Cabriolet, représenté ici par un modèle sorti de grange, à restaurer, qu’on croirait abandonnée par l’inspecteur Columbo. A contrario, un rare cabriolet 504 à moteur V6 en parfait état se propose également à la vente. Mais la plus belle pièce est incarnée par une 203 découvrable de 1952 qui pourrait pulvériser les statistiques.

Les modèles de compétition

Les clients fortunés auront l’occasion de prendre possession du Proto Peugeot 3008 DKR avec lequel Sébastien Loeb signa un podium, en 2019, sur le Dakar. De leur côté, les nostalgiques des épreuves de Supertourisme des années 90 pourront jeter leur dévolu sur une 406 du championnat allemand de DTM, malheureusement dénuée de moteur. En revanche, la 406 Coupé Silhouette présente ce dimanche dispose bien de son V6 porté à 300 ch, et vient d’être restaurée. Enfin, l’une des curiosité de la vente s’apparente à une Peugeot 206 WRC maquillée pour les besoins du long-métrage Michel Vaillant, bien qu’elle se contente d’une modeste motorisation 1.4 l.

Les voitures de Monsieur Toulemonde… presque

Contre seulement quelques milliers d’euros, il est possible de s’offrir un break Citroën Ami 8 repeint, et à l’habitacle très bien conservé. Une rare Peugeot 405 GTX break, n’affichant que 3000 km au compteur, est également de la partie, tandis qu’une Citroën 2 CV Charleston de 1990, n’ayant jamais été immatriculée ,devrait affoler les enchères. Dans une état exceptionnel, elle n’a parcouru que 18 km.

Les curiosités

Pas mal d’engins bizarres se bousculent à la vente Aguttes, dont un monospace Peugeot 807 ayant également servi au tournage du film Michel Vaillant. N’affichant que 300 km au compteur, il se distingue par sa livrée l’apparentant à un véhicule de sécurité sur circuit, équipé d’une rampe de gyrophares. Le cabinet des bizarreries accueille aussi une berline Peugeot 505 transformé en pick-up double cabine par le préparateur Gruau, et dévoilé au Salon de l’Automobile en 1984. Chez Citroën, notre attention a été attirée par un 4×4 FAF (Facile à Fabriquer, Facile à Financer), dévoilé à la Foire de Dakar en 1978, qui présentait des solutions innovantes de production pour les pays émergents.

Une des CX de Chirac

Dans un état exceptionnel, une Citroën CX Prestige avec séparation chauffeur est l’une des figures de proue de la vente Aguttes. Appartenant initialement à la Mairie de Paris, elle a eut l’honneur de véhiculer Jacques Chirac et Michel Rocard qui ont pu profiter de son châssis rallongé. Son 2,5 l de 168 ch a été reconditionné, tout comme sa carrosserie et son habitacle.

L’actualité de Peugeot et Citroën :

Essai nouvelle Peugeot 308 : au volant de la PureTech 130 – VIDEO

Nouvelle Citroën C3 2022 : prix, infos et photos officielles

Essai Peugeot 508 Hybrid 225 : test et avis sur 2 000 km


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page