People

Mort du prince Philip : ses dernières volontés, un secret très bien gardé… et pour longtemps


Les dernières volontés du prince Philip resteront encore pour très très longtemps un secret très bien gardé. La Cour suprême d’Angleterre a annoncé jeudi 16 septembre que le testament du Duc d’Edimbourg sera révélé dans quatre-vingt dix ans ! Une nouvelle surprenante qui a pour fin de protéger la reine Elizabeth II. “J’ai choisi, en raison de la position constitutionnelle de la souveraine, de suivre une procédure spéciale concernant les testaments royaux”, a déclaré le juge Andrew McFarlane, président de la division de la famille de la Haute Cour de justice anglaise.

“Il est nécessaire de renforcer la protection accordée à certains éléments vraiment privés de leur vie afin de préserver la dignité de la souveraine et des membres proches de sa famille”, a-t-il ajouté. A noter que le juge McFarlane, bien qu’il soit le gardien du testament du prince Philip, ignore tout de son contenu. En juillet dernier, l’avocat d’Elizabeth II et le procureur général avaient demandé que les dernières volontés du Duc d’Edimbourg soit gardées sous scellé pendant cent-vingt cinq ans. Mais la Justice a décidé que quatre-vingt dix ans était une période “proportionnée et suffisante”.

Après la disparition d’un membre de la famille royale, son testament est gardé dans un coffre-fort. A ce jour, plus de 30 enveloppes sont secrètement préservées, dont les dernières volontés de la reine mère, Elizabeth Bowes-Lyon décédée en 2002 et de la princesse Margaret, la soeur cadette d’Elizabeth II, morte cette même année.

Concernant le prince Philip, les documents pourront être examiné après quatre-vingt dix ans par une poignée de personnes seulement : l’avocat privé du monarque, le gardien des Archives royales, le procureur général et un représentant personnel du défunt, qui décidera de les rendre public ou non. Toutefois, le juge McFarlane a expliqué que certains de ces documents pourraient ne jamais être publiés. Le prince Philip est décédé en avril dernier, à l’âge avancé de 99 ans. La souveraine a passé ses premiers congés d’été à Balmoral sans son époux. Une épreuve difficile, qu’elle a pu surmonter grâce à ses proches.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page