Technologie

Xiaomi lance un smartphone qui se recharge en 17 minutes et une tablette à 349 euros

Un jour après Apple, Xiaomi veut rappeler au monde qui est le roi du rapport qualité-prix. La marque chinoise vient d’annoncer les Xiaomi 11T et Xiaomi 11T Pro (vous remarquerez que l’appellation « Mi » a disparu), deux nouveaux smartphones haut de gamme que l’on pourrait qualifier de « flagship killers ». Commercialisés respectivement à partir de 499 et 649 euros, ces deux appareils ont de quoi concurrencer les meilleurs smartphones du marché.

Du 120 Hz pour tous, du Snapdragon pour le 11T Pro

S’ils se ressemblent esthétiquement, les Xiaomi 11T et 11T Pro ont pourtant quelques différences. Tous deux arborent un grand écran OLED de 6,67 pouces au taux de rafraîchissement de 120 Hz, mais la version Pro est la seule à profiter d’une certification Dolby Vision. Autre changement plus important, le Xiaomi 11T Pro embarque le surpuissant Snapdragon 888 de Qualcomm alors que le 11T classique se contente d’une puce MediaTek Dimensity-1200. Ses performances devraient être moindres même si le OnePlus Nord 2 avec la même puce nous a vraiment plutôt satisfaits.

Côté photo, les Xiaomi 11T et 11T Pro sont au même niveau. Ils disposent tous deux d’un capteur de 108 Mpix rattaché à un module ouvrant à f/1.75, d’un ultra grand-angle relié à un capteur de 8 Mpix et d’un module dédié aux photos macro. On s’attend à une qualité plutôt satisfaisante, bien qu’inférieure à celle des Mi 11 ou Mi 11 Ultra vendus plus cher. Ce n’est pas vraiment surprenant, Xiaomi n’a pas grand intérêt à rendre ses mobiles abordables meilleurs que ses appareils premium. Le constructeur chinois a aussi annoncé quelques nouveautés pour rendre l’enregistrement vidéo plus cinématique, dont un zoom très fluide (malgré l’absence de téléobjectif) et quelques nouvelles options dans les réglages. Les deux smartphones peuvent filmer en 8K.

Un nouveau record de recharge

Tous deux équipés d’une batterie ultra haute capacité de 5000 mAh, les Xiaomi 11T et 11T Pro ne se rechargent pas à la même vitesse. Le premier est livré avec un chargeur de 67W et peut passer de 0 à 100% d’autonomie en 36 minutes, le second avec un chargeur d’une puissance inédite de 120W. Avec ce dernier, Xiaomi revendique le nouveau record du monde avec une recharge intégrale en 17 minutes. La marque affirme que l’on peut récupérer 72% d’autonomie en 10 minutes. On a hâte de tester ça, d’autant plus que la batterie de 5000 mAh du smartphone est immense. 

A découvrir aussi en vidéo :

Pour arriver à ce temps record, Xiaomi explique utiliser une technologie différente conçue pour préserver la durée de vie de la batterie. «HyperCharge», comme il l’appelle, ne fonctionne que pour les mobiles avec deux batteries différentes (il y a deux fois 2500 mAh ici). Xiaomi jure que la batterie du smartphone conservera 80% de sa capacité initiale après 800 cycles, ce qui signifie que le 120W n’aurait aucune conséquence. Il faudra attendre quelques années pour en avoir le cœur net. Nous sommes assez sceptiques, mais nous avons envie d’y croire. 

À 499 et 649 euros (comptez 50 euros de plus pour passer de 128 à 256 Go), les Xiaomi 11T ont de quoi séduire les amateurs de smartphones à écran plat, même s’il leur manque logiquement quelques caractéristiques pour appartenir vraiment au haut de gamme (on pense à l’étanchéité ou à la recharge sans-fil). Nos tests vous diront ce que valent réellement les nouveaux flagship killers de Xiaomi.  

Le Xiaomi Pad 5 répond à l’iPad

Pour la première fois en France, Xiaomi part aussi à l’assaut du marché des tablettes. Commercialisée au tarif de 349 euros, la Xiaomi Pad 5 ressemble beaucoup à l’iPad Pro d’Apple (les bords sont identiques). Cette tablette embarque un grand écran LCD de 11 pouces (2560 par 1600 pixels) au taux de rafraîchissement de 120 Hz, dispose de quatre haut-parleurs puissants, d’une super batterie de 8720 mAh et tourne sous Android. Le processeur Snapdragon 860 est aux commandes et devrait permettre à la Xiaomi Pad d’être très performante sans consommer trop d’énergie. La tablette est compatible avec des accessoires très similaires à ceux de l’iPad comme un stylet Smart Pen.

Malgré son prix abordable, la tablette Xiaomi Pad 5 devra réussir à nous convaincre d’un point de vue logiciel pour que nous puissions vous la recommander. Peu d’applications Android sont adaptées aux grands écrans, ce qui pourrait pénaliser la Xiaomi Pad. Espérons que les efforts de Xiaomi avec sa propre surcouche MIUI réussissent à améliorer l’expérience.  


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page