Auto-Moto

toutes les infos et photos


Après quatre années au catalogue, la Ford Fiesta s’offre un léger restylage sans pour autant faire évoluer sa gamme de motorisations.

Il y a quelques semaines, nous vous dévoilions les premières photos de la nouvelle Ford Fiesta restylée, alors capturée par des photographes espions lors de tests routiers. Visiblement, la citadine à l’ovale bleu était déjà bien avancée dans son développement, alors que la marque lève le voile sur la version définitive, qui s’offre donc un joli petit coup de jeune. Il faut dire qu’après déjà plus de quatre années au catalogue, l’actuelle génération commençait à accuser le poids des années et avait besoin d’un petit lifting de mi-carrière, afin de faire redécoller ses ventes. Car la citadine n’a plus vraiment le vent en poupe, notamment face à ses rivales, les Renault Clio et Peugeot 208, toujours très haut dans le classement, là où la Fiesta arrive 10ème de son segment, loin derrière la Volkswagen Polo récemment restylée également. D’où l’importance de cette petite mise à jour, qui porte notamment sur son style, légèrement revu.

Comme souvent lors des restylages, ne vous attendez pas forcément à une grande révolution, mais plutôt à quelques petits ajustements. Parmi eux, notons le nouveau dessin des boucliers avant et arrière, ainsi qu’une calandre légèrement rehaussée. On remarque par ailleurs que le logo n’est plus apposé au-dessus mais bel et bien au centre. L’ensemble des différentes finitions ont été conservées, avec leurs caractéristiques esthétiques propres, leur permettant d’être aisément reconnues, tandis que de nouvelles jantes et teintes font leur arrivée dans le catalogue. A bord, les évolutions sont plutôt discrètes, alors que la citadine reprend la présentation de l’ancienne version, subtilement remise au goût du jour. On remarquera en effet l’arrivée d’un nouveau combiné d’instrumentation numérique de 12,3 pouces, tandis que l’écran tactile central affiche toujours une diagonale de 8 pouces, intégrant la dernière version de SYNC3. S’offrant désormais le le système Stop & Go permettant de profiter d’une conduite semi-autonome dans les bouchons, cette nouvelle Ford Fiesta enrichit également sa dotation des feux à LED matriciels.

Essence et E85

En jetant un oeil à la gamme de motorisations de cette nouvelle Ford Fiesta, on s’aperçoit que celle-ci ne change pas du tout par rapport à l’ancienne version. Comme avant, la citadine ne jure que par l’essence, proposant alors le trois cylindres 1,0 litre Ecoboost décliné en 125 et 155 chevaux, ainsi que le petit 1,1 litre de 75 équidés, tous équipés d’une micro-hybridation. Les clients qui le souhaitent pourront également rouler à l’E85, grâce au moteur 1,0 litre Flexifuel de 95 chevaux. De son coté, la Ford Fiesta ST est bel et bien reconduite, son trois cylindres de 200 chevaux gagnant par ailleurs 30 Nm de couple pour culminer à 320 Nm. Enfin, la boite manuelle à cinq ou six rapports reste toujours livrée de série, alors qu’il sera possible d’opter pour la transmission automatique Powershift selon la motorisation choisie.

Les premières livraisons de cette nouvelle Ford Fiesta débuteront au début de l’année prochaine, alors que la gamme débutera à partir de 16 990 € avec le moteur 1,11 litre 75 ch et la boite manuelle à cinq rapports. La version E85 sera disponible moyennant 18 490 €, tandis que le ticket d’entrée de la Fiesta ST sera affiché à 26 990 €.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Nouveau Ford Ranger : découvrez les premières images

Ford Focus restylée : les premières infos et photos

La Ford Mustang est toujours la sportive la plus vendue au monde


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page