Economie

Une nouvelle vague d’arrêts de travail en entreprise?

Malades du Covid-19, cas contact à l’isolement, parents d’enfants privés de classes… La crise sanitaire a fait bondir l’absentéisme dans les entreprises ces derniers mois. Entre janvier et mai, le nombre de salariés en arrêt de travail a ainsi progressé de 30%, passant de 10% des salariés en janvier à 13% en mai, dévoile les derniers chiffres publiés par Malakoff Humanis ce jeudi 9 septembre*. Le Covid-19 se hisse ainsi comme la première cause d’arrêts de travail sur la période (concernant même plus de 52% des personnes empêchées en mai).

Coup dur pour les DRH qui comptaient sur la campagne nationale de vaccination pour bénéficier d’une accalmie sur ce front, la tendance devrait se poursuivre voire même s’aggraver dans les prochains mois. “Les arrêts pour causes personnelles (maladie ordinaire, chirurgie, maladie grave ou chronique…) ont considérablement baissé en début d’année, passant de 34% à 24% en mai. Cela peut notamment s’expliquer par le fait que beaucoup d’interventions chirurgicales, de diagnostics ou de soins ont été reportés et devront donc être reprogrammés, constate Anne-Sophie Godon-Rensonnet, directrice de l’innovation chez Malakoff Humanis. Si bien que près d’un salarié sur dix déclare d’ores et déjà qu’il envisage de recourir à un arrêt

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page