Sports

le témoignage poignant du fils de Schumacher

Mick Schumacher a évoqué dans le documentaire de Netflix consacré au septuple champion du monde de F1 l’état de santé de son père. Les mots déchirants d’un fils.

Sur le devant de la scène depuis son arrivée en F1, au début de l’année, Mick Schumacher n’en est pas moins toujours resté très discret sur son père. Le pilote de l’écurie Haas refuse en effet d’évoquer l’état de santé de l’ancienne icône de la Formule 1, victime d’un terrible accident de ski à Méribel, en décembre 2013. A l’instar de sa mère, le jeune pilote allemand a dérogé à sa ligne de conduite pour le documentaire diffusé par Netflix depuis ce mercredi sur la carrière du septuple champion du monde.

L’occasion pour Mick Schumacher d’évoquer le terrible manque éprouvé depuis désormais bientôt huit ans. « Depuis l’accident, tous ces moments que les autres enfants peuvent passer avec leurs parents… tout cela n’existe plus. Ou alors beaucoup moins. Je trouve ça un peu injuste, a-t-il ainsi confié. Je dirais que papa et moi, on se comprend toujours mais d’une manière différente. On a ce langage en commun, le sport automobile. Et on a toujours énormément de choses à se dire. J’y pense quasiment tout le temps. Je me dis que ce serait tellement bien, je donnerais tout pour qu’on puisse se parler. »

Le jeune homme de 22 ans n’est pas le seul à témoigner. Corinna Schumacher s’est elle aussi épanchée sur le manque ressenti depuis l’accident de l’ancien pilote Ferrari. «  Il me manque tous les jours. Mais je ne suis pas la seule à qui il manque. Les enfants, la famille, son père, tout le monde autour de lui. Michael manque à tout le monde », a-t-elle confié, ajoutant : « Mais Michael est là. Il est différent, mais il est là. Et ça nous donne de la force, je pense. » L’épouse de Schumi a livré à cette occasion quelques éléments sur le quotidien de la famille Schumacher : « On est ensemble, on vit ensemble à la maison. Il suit des traitements. On fait tout pour améliorer son état, s’assurer qu’il est à l’aise et pour lui faire sentir notre famille, notre lien. Quoi qu’il arrive, je ferai tout ce que je peux. On le fera tous. En tant que famille, on essaye de continuer comme Michael l’aurait aimé et comme il l’aimerait encore. » 

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page