Economie

Le budget à prévoir pour acheter un vélo électrique


L’arrivée du vélo électrique a marqué une véritable révolution dans le monde des transports. Accessible à tous et fonctionnant sur le même système qu’un vélo classique, il permet de se déplacer plus rapidement et d’aider l’utilisateur dans les montées. Pour ces raisons, de nombreux consommateurs l’ont adopté pour leurs déplacements quotidiens en ville. Si l’achat d’un vélo traditionnel est abordable, le VAE (Vélo à Assistance Électrique) peut représenter un budget important, notamment pour les personnes à faibles revenus.

Des fourchettes de prix allant de 1.000 à près de 3.000 euros en moyenne

Tout comme pour les vélos classiques, les VAE sont disponibles à tous les prix en fonction des matériaux utilisés, de la marque et de la batterie. Les premiers prix vont de 350 à plus de 500 euros et concernent principalement des modèles pliables. Pour un vélo électrique classique, le budget augmente. Les modèles d’entrée de gamme présents dans les magasins de sport ou les enseignes d’électroménager peuvent être proposés à moins de 1.000 euros, relève le guide d’achat de Que Choisir. Pour un usage quotidien, il est recommandé d’investir entre 1.200 et 1.500 euros. Enfin, il est possible de trouver des vélos plus chers, considérés comme haut de gamme. 

Avant d’envisager l’achat d’un VAE, l’utilisateur doit prendre en compte différents critères. Il doit déterminer la fréquence d’utilisation et la distance qu’il souhaite parcourir. Ces points sont déterminants pour garantir un vrai confort et une utilisation optimale. Il faut donc consulter les caractéristiques techniques de chaque modèle afin de prendre un vélo adapté.

Plusieurs primes disponibles pour faciliter l’achat d’un VAE

Dans le cadre du développement des mobilités douces et des modes de déplacement écologiques, plusieurs aides ont été mises en place pour aider les consommateurs. Les collectivités locales peuvent attribuer une aide pour tout achat d’un vélo électrique neuf. Le montant attribué varie selon les collectivités et le prix du vélo. En complément, l’État peut verser un bonus écologique en cas de revenus modestes. Pour obtenir ces aides, plusieurs conditions sont à remplir.

Le vélo acheté doit être neuf, avoir une batterie sans plomb et ne doit pas dépasser une puissance de 0,25 kilowatt. Il faut également être majeur, être domicilié en France et avoir un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 13.489 euros. Depuis juillet 2021, la prime à la conversion concerne également les vélos électriques. Si un utilisateur souhaite se débarrasser d’un véhicule diesel immatriculé avant 2011 ou un véhicule essence immatriculé avant 2006, il peut avoir une aide à l’achat pour prendre un VAE.

(Par la rédaction de l’agence hREF)


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page