Sports

Di Grassi remplace bien Nato

Vainqueur de la dernière manche de la saison 2020-2021, Norman Nato n’a pas conservé son volant chez Venturi. L’écurie monégasque a confirmé ce mercredi l’arrivée de Lucas di Grassi aux côtés d’Edoardo Mortara la saison prochaine.

Norman Nato n’a pas gagné son pari. Le pilote français, vainqueur à Berlin de la dernière manche de la saison 2020-2021 du championnat du monde de Formule E, n’a pas conservé son volant au sein de l’écurie monégasque Venturi. L’équipe dirigée par Susie Wolff a, en effet, annoncé ses plans pour la saison prochaine et le natif de Cannes n’en fait pas partie. Si Edoardo Mortara a conservé son baquet après avoir pris la deuxième place du championnat, le manque de résultats a pesé pour Norman Nato autant que la possibilité pour Venturi d’attirer un « gros poisson ». Libre de tout engagement depuis le retrait d’Audi de la Formule E, Lucas di Grassi a assuré son avenir dans la discipline en s’engageant avec Venturi, ce qui lui permettra de bénéficier d’une motorisation Mercedes, celle qui a permis à Nyck de Vries d’être sacré champion du monde au bout du suspense.

Di Grassi arrive chez Venturi avec ambition

Après un court passage en Formule 1 avec Virgin Racing en 2011, Lucas di Grassi s’est tourné vers la Formule E avec l’écurie Abt, devenue ensuite Audi, dès la première saison du championnat de monoplaces électriques, en 2014. Aux côtés du constructeur allemand, le natif de São Paulo a remporté le titre de champion lors de la saison 2016-2017, après avoir pris la deuxième place la saison précédente. Lucas di Grassi va ainsi découvrir une deuxième écurie dès la saison prochaine. « Tous ceux qui me connaissent savent à quel point je suis un compétiteur, a confié le Brésilien dans un communiqué. Piloter pour une écurie que je sais capable de se battre aux avant-postes et pour le championnat est essentiel pour moi. Venturi était tout simplement le meilleur choix et je suis heureux de faire partie de l’équipe. » Pour sa part, Susie Wolff ne cache pas son ambition d’« avoir les deux voitures qui marquent des points à chaque course » et se dit optimiste avant le début de la saison 2021-2022, en janvier prochain à Dariya.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page