Economie

Adecco va racheter le français QAPA pour 65 millions d’euros


Le groupe suisse Adecco a annoncé mardi une nouvelle acquisition, avec le rachat pour 65 millions d’euros du français QAPA, qui va lui permettre de se renforcer dans le recrutement en ligne pour le travail intérimaire.

Le recrutement numérique fait partie de ses grands axes de croissance, a rappelé le groupe suisse dans un communiqué.

“Nous voyons cette acquisition de QAPA comme un pas important pour élargir notre offre pour nos clients avec une solution de pointe 100% en ligne focalisée sur le placement (de personnel) flexible”, a déclaré le directeur général d’Adecco, Alain Dehaze, cité dans le communiqué.

Lancée en 2017, la plateforme QAPA propose aux candidats des offres de mission intérimaire par email, SMS et message vocal une fois leur CV téléchargé et analysé, indique QAPA sur son site.

Elle compte plus de 500 clients allant des petites et moyennes entreprises aux grands groupes, avec une base d’environ 4,5 millions de travailleurs, souligne Adecco.

QAPA, qui fait partie de la sélection French Tech 120 regroupant les entreprises technologiques les plus prometteuses du pays, s’appuie sur l’intelligence artificielle pour proposer offres et profils aux candidats et entreprises.

Un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros

“On le voit surtout en ce moment, on fait face à des problèmes d’ajustement entre l’offre et la demande d’emploi. Cette technologie doit nous permettre d’avoir un meilleur ajustement, un ajustement précis. Avec des propositions de plus en plus individualisées”, a déclaré à l’AFP Alexandre Viros, président France d’Adecco.

Le groupe suisse, numéro un mondial du travail temporaire et fortement implanté en France, son plus gros marché, s’attend à d’importantes synergies notamment en déployant l’offre de QAPA à travers son propre réseau et sa base de candidats. Il compte initialement se concentrer sur les gros clients.

QAPA, qui emploie environ 60 personnes, a réalisé un chiffre d’affaires sur 12 mois de 45 millions d’euros entre fin juin 2020 et fin juin 2021, a précisé Adecco.

La transaction doit être finalisée vers la fin du troisième trimestre, selon le groupe suisse.

Fin juillet, Adecco avait déjà annoncé l’une des plus grosses acquisitions de son histoire avec le rachat du français Akka Technologies, valorisé à 2 milliards d’euros.

La semaine suivante, il avait dévoilé des négociations exclusives avec le fonds d’investissement français Perceva pour reprendre le cabinet français de conseils en ressources humaines BPI Group.

(avec AFP)


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page