Economie

Roulements de tambours pour la French Tech

Roulements de tambours pour la French Tech: selon le baromètre Ernst & Young de septembre, les levées de fonds du capital-risque ont atteint 5,14 milliards d’euros au premier semestre. C’est autant que sur toute l’année 2020! Si la tendance se confirme, elles devraient atteindre 10 milliards d’euros fin 2021. Trois secteurs brillent particulièrement: les services Internet, la fintech et les medtech et biotech.

Avec cinq levées d’envergure: le leader du marketing digital Content-Square (408 millions), le spécialiste des cryptomonnaies Ledger (312 millions), le site d’annonces immobilières IAD (300 millions), le reconditionneur d’appareils Back-Market (276 millions) et l’assureur santé Alan (185 millions). “Jamais l’argent n’a été aussi abondant, précise Franck Sebag, associé chez EY. Tous nos usages, tous nos besoins sont réinventés à l’aune du numérique, la crise sanitaire ayant renforcé une tendance de fond bien entamée.”

Marché global

Y a-t-il vraiment de quoi se vanter? L’Allemagne a en effet de nouveau dépassé la France en montant des levées; et le Royaume-Uni, fort de son rôle de place financière du continent, reste largement en tête, avec 16,44 milliards d’euros. En outre, les résultats exceptionnels d’Israël, qui atteint déjà 10 milliards au premier semestre, remettent en question

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page