Economie

Quels sont les bons paramètres pour la vaccination

“8 personnes sur 10 hospitalisées à cause du Covid-19 ne sont pas vaccinées”. Voilà un argument qui pourrait inciter à la vaccination les 14,6% restants de la population éligibles et toujours réfractaires. La proportion est correcte, mais elle pourrait conduire à un raccourci dangereux. À terme, celle-ci pourrait faire croire à une efficacité moindre du vaccin. Car dans quelques mois, les chiffres pourraient s’inverser : le nombre de personnes vaccinées hospitalisées deviendra supérieur au nombre de personnes non vaccinées hospitalisées. Non pas parce que le vaccin diminue en efficacité avec le temps… mais parce qu’il y aura davantage de gens vaccinés au sein de la population française !

Cet apparent paradoxe aurait de quoi semer le doute sur l’efficacité vaccinale. D’où l’importance de rappeler comment il faut comparer le nombre de personnes vaccinées et celles qui ne le sont pas parmi les malades hospitalisés : la comparaison doit être faite dans des populations de même taille pour être pertinente. Si l’on regarde l’outil VaxImpact de Covid Tracker, qui s’appuie sur les données de la DREES (la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), on observe, pour la semaine du

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page