Economie

Plus de 95 % des soignants vaccinés avant la 3ème dose EHPAD


“99% des agents publics des hôpitaux sont soit déjà vaccinés, soit ont l’intention de le faire”, assure Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques qui note que ce chiffre est supérieur au taux de vaccination de la population générale.

Plus de 95% des fonctionnaires agents publics des hôpitaux ont reçu au moins une première dose du vaccin contre le COVID-19, a déclaré lundi la ministre sur l’antenne de Sud Radio, alors que la date butoir pour la vaccination obligatoire des professionnels de la santé est fixée au mercredi 15 septembre.

Moins de 1 % des fonctionnaires en hôpitaux refusent la vaccination

“Les derniers chiffres qu’on a eus, c’est que plus de 95%, 96% des fonctionnaires agents publics des hôpitaux sont aujourd’hui avec une première dose, que les 3 à 4% restants avaient l’intention de se faire vacciner, qu’il reste peut-être 1% d’agents dans les hôpitaux qui ne souhaitent pas se faire vacciner”, a déclaré Amélie de Montchalin sur Sud Radio. La ministre s’est félicitée de ce résultat et a estimé que les fonctionnaires avaient été “exemplaires” en la matière, notant que “l’ambition du gouvernement avait fonctionné”.

Sur Franceinfo, Martin Hirsch, directeur de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP/HP), a affirmé pour sa part que très “peu de personnes” avaient choisi de démissionner face à la contrainte vaccinale, sans plus de précisions sur leur nombre. “Quelques soignants ont présenté leur démission. Quelques personnes en font un cas de principe, ils sont très peu nombreux”, a-t-il dit.

A compter du 15 septembre, toutes les personnes travaillant dans les établissements de santé, ainsi que les pompiers, ambulanciers et les aides à domicile, devront avoir reçu au moins une dose de vaccin ou présenter un test négatif, rappelle le gouvernement sur son site internet. “C’est le principe, on l’appliquera avec rigueur et fermeté”, a prévenu Amélie de Montchalin.

Les plus de 65 ans peuvent recevoir une troisième dose de vaccin

Ces bons chiffres dans les hôpitaux arrivent au moment où démarre officiellement la campagne de vaccination pour la troisième dose, dans les établissements de soins pour personnes âgées. Tous les résidents des EHPAD peuvent ainsi recevoir un rappel de leur vaccin à compter du 13 septembre.

Lire aussiLes EHPAD repartent pour une troisième dose de vaccin

Gare toutefois à respecter la durée du délai de six mois depuis la seconde dose du vaccin ! Le gouvernement n’exclut pas d’élargir cette campagne de la troisième dose à des tranches d’âges inférieures mais, pour l’heure, ce sont les citoyens de plus de 65 ans et les personnes présentant des comorbidités qui sont appelées.

Dans les écoles, des fermetures de classes

Selon le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, “67% des 12-17 ans ont eu une dose et 54% sont complètement vaccinés”. La rentrée scolaire a eu lieu le 2 septembre dans le cadre d’un protocole sanitaire prévoyant qu’en classe de maternelle et de primaire, tout cas de COVID détecté donne lieu à une fermeture de la classe durant sept jours. Au collège et au lycée, les élèves cas contacts qui ne sont pas vaccinés ou immunisés doivent s’isoler pendant 7 jours. 

Un peu plus de 3.000 classes sont fermées en France pour cause de COVID-19, soit “à peine plus de 0,5 % des 540.000 classes du pays”, déclare le ministre. “D’ici la fin du mois, tous les élèves auront eu une proposition via leur établissement, et l’on espère dépasser les trois-quarts de vaccinés très vite”, précise-t-il.

(Sources : Reuters et AFP)


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page