People

Kim Kardashian totalement recouverte au Met Gala 2021

Le gala du Met a signé son grand retour lundi 13 septembre 2021, à New York. Après deux ans et demi d’absence en raison de la pandémie, l’évènement extravagant a à nouveau eu lieu et les stars se sont pressées pour y assister. Kim Kardashian était de la partie, et la star américaine de 40 ans a fait sensation dans un look recouvrant entièrement sa silhouette.

Habituée à montrer ses formes au gala du Met, l’ex de Kanye West a fait tout l’inverse cette année, continuant ses clins d’oeil au rappeur qui vient de sortir son album Donda. Preuve donc qu’elle continue de lui apporter tout son soutien malgré la rupture, au point d’avoir rejoué leur mariage sur scène… Parée d’uns combinaison noire signée Balenciaga, Kim Kardashian n’a pas montré un petit doigt ou une oreille, même pas un oeil. Kim Kardashian avançait presque à l’aveugle.

Cette apparition entièrement couverte de tissu de la fille de Kris Jenner intervient après sa sortie très remarquée dans les rues de New York, avec une tenue entièrement en cuir, jusqu’à la cagoule, une référence au sadomasochisme.

Le grand retour du gala du Met, Manhattan en effervescence

Quatre cents acteurs, comédiennes, musiciens, mannequins, sportives ou stars des réseaux sociaux ont participé au gala du Met. Chaque présence devait s’accompagner d’une preuve de vaccination ou d’un test négatif et d’un droit d’entrée fixé à 35 000 dollars.

Le gala du Met est une soirée de bienfaisance organisée chaque année au bénéfice du Costume Institute, une entité du musée consacrée à la mode, qui a son propre budget et qui autonome financièrement par rapport au Met. Créé en 1948, le gala fut longtemps un événement réservé à la très haute et richissime société new-yorkaise, principale source de mécénat pour le Met. Il s’est peu à peu ouvert à partir des années 1970, avant de se transformer après l’arrivée à sa tête de la grande prêtresse de la mode et rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour, en 1995. Elle l’a propulsé dans la galaxie des événements “people”, adapté à l’ère des réseaux sociaux et à la démocratisation de la mode, au point qu’on le compare parfois à la cérémonie des Oscars à Los Angeles.

L’édition 2020 du gala avait été annulée au moment où New York était asphyxiée par l’épidémie de coronavirus. Celle de cette année, qui se tient d’habitude le premier lundi de mai, a été décalée à ce lundi soir, avant une édition 2022 prévue début mai. Peut-être avec quelque 1 200 invités, comme avant la pandémie.

Sous la coprésidence d’Anna Wintour, du couturier Tom Ford et du patron d’Instagram Adam Mosseri, la chanteuse Billie Eilish, l’acteur Timothée Chalamet, la poétesse Amanda Gorman et la tenniswoman Naomi Osaka coprésident cette année le gala, placé sous le signe de la jeunesse, la “génération Z”.

Le gala du Met, l’occasion pour les grands couturiers d’habiller les stars, marque aussi l’ouverture de l’exposition annuelle du Costume Institute. Le musée a choisi, cette année, d’organiser une exposition en deux volets, le premier du samedi 18 septembre à septembre 2022 et le second débutant en mai 2022.

La première partie, intitulée In America: A Lexicon of Fashion (“En Amérique: un lexique de la mode) célèbrera les 75 ans du Costume. Le second volet sera lui intitulé In America: An Anthology of Fashion (“En Amérique: une anthologie de la mode”). Il s’intéressera au “développement de la mode américaine“.

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page