Economie

Danone: Saint-Affrique arrive dans une entreprise apaisée


C’est officiellement ce mercredi15 septembre que le nouveau directeur général du groupe Danone, Antoine de Saint-Affrique va prendre ses fonctions. Après des mois de crise, l’arrivée de fonds activistes au capital du groupe, les dissensions au sein du conseil d’administration, la séparation des fonctions de président et de directeur général, la mise en minorité de l’ancien PDG Emmanuel Faber, son départ forcé, la nomination du nouveau président Gilles Schnepp (ex-Legrand) puis celle du DG, débauché de la direction du groupe chocolatier Barry Callebaut… C’est la fin, on l’espère, d’une longue série de bourrasques.

Lire aussiLes 3 défis d’Antoine de Saint-Affrique à la tête de Danone

Saint-Affrique va pouvoir constater que la transformation de  son entreprise est bien avancée. Le plan Local First, décidé par son prédécesseur Emmanuel Faber, a été adouci. Sans que ces chiffres puissent être confirmés encore par l’entreprise, le plan devrait se traduire par 1.500 suppressions de postes pour l’ensemble du groupe au lieu des 1.800 envisagées, dont 300 en France (au lieu de 458). Aucun emploi industriel n’est concerné, il ne s’agit que d’alléger les sièges sociaux. Comme prévu, il n’y a plus qu’une seule direction commune aux trois métiers dans chaque pays.

Accord signé avec les syndicats

En France, le déménagement du


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page