People

Laeticia Hallyday raconte c’est derniers jours

Laeticia Hallyday et Jean-Claude Camus étaient les invités de Yann Barthès dans Quotidien. Ce lundi soir, la veuve du Taulier et son ancien producteur sont venus parler de l’hommage qui sera rendu mardi 14 septembre à Paris, 4 ans après la mort du rockeur. Un concert se tiendra à l’Accor Arena et sera diffusé en direct sur France 2 à 21h. De nombreux artistes et proches de Johnny Hallyday sont attendus à l’instar de Gad Elmaleh, Patrick Bruel, Patrick Fiori, Nolwenn Leroy, Catherine Ringer, Jenifer, Florent Pagny ou encore Kad Merad.

Une oeuvre d’art créée par Bertrand Lavier, une esplanade au nom du chanteur, une sculpture et un bar dédié à Johnny Hallyday seront inaugurés à 11 heures, en présence de la Maire de Paris, Anne Hidalgo et de nombreuses personnalités.

Sur le plateau, Laeticia Hallyday et Jean-Claude Camus ont dévoilé quelques détails de cet évènement, sur lequel ils travaillent depuis plus d’un an et qui n’a cessé d’être repoussé, à cause de la pandémie de Covid-19. “Il y a des décors, des effets dignes de ce qu’on faisait avec Johnny”, a félicité Jean-Claude Camus, qui a travaillé durant 45 années avec le rockeur disparu le 5 décembre 2017. “On a pu rassembler l’équipe de Johnny, c’était important pour qu’on reste dans l’âme. C’est ce qu’il aurait voulu”, a affirmé la maman de Jade et Joy (17 et 13 ans). Malheureusement, David Hallyday et Laura Smet, qui ont été invités, ne seront pas présents pour ce concert. “J’aurais rêvé que David puisse chanter. J’ai envoyé des invitations mais il m’a fait comprendre qu’il ne pouvait pas venir”, a expliqué la veuve du Taulier.

Laeticia Hallyday a expliqué que les bénéfices de ce concert seront reversés à une association de lutte contre le cancer, le “combat” de son défunt mari…qui continuait tout de même à fumer en cachette malgré la maladie ! “Il y avait une cabine pour le changement rapide et on voyait la fumée lorsqu’il en sortait”, raconte en plaisantant le producteur Jean-Claude Camus. “Mais comment faisait-il pour continuer les concerts des Vieilles Canailles ?”, demande Yann Barthès à ses invités. “Il nous a appris la résilience et le courage. C’était vraiment un soldat. Il avait une force”, martèle Laeticia Hallyday. “C’était un élu, il avait une force surhumaine, quelque chose d’irréel, de divin et qui dépasse l’entendement”, déclare la compagne de Jalil Lespert, qui raconte que les conditions étaient compliquées et que Johnny Hallyday était oxygéné juste avant de monter sur scène.

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page