People

Edouard Philippe agacé par les critiques sur sa barbe

Invité dans Sept à Huit, dimanche 12 septembre 2021, Édouard Philippe a abordé un sujet sur lequel il a essuyé beaucoup de critiques par le passé : sa barbe. Car lorsque l’actuel maire du Havre a intégré Matignon, en mai 2017, ce dernier affichait une barbe différente de celle que l’on connaît aujourd’hui. Un sujet redondant aux yeux du père de famille qui a souhaité, une nouvelle fois, mettre les choses au clair.

Interrogé Audrey-Crespo Mara sur son état physique, l’ancien ministre a listé les gros changements physiques depuis son arrivée à Matignon. “J’ai pris des cernes”, a-t-il d’abord expliqué. Et de poursuivre au sujet de sa barbe devenue plus blanche : “Ma barbe a blanchi peut-être sous l’effet du stress et sans doute de son impact sur mon métabolisme“. Un changement de couleur expliqué par sa maladie : “Je vous confirme que je suis atteint d’une maladie qui s’appelle le vitiligo qui n’est ni douloureuse ni contagieuse mais qui est très visible.” “J’ai une barbe qui a une drôle de couleur, c’est comme ça“, a-t-il indiqué. Et de conclure, légèrement agacé : “C’est pas un sujet, je l’assume et j’ai pas besoin de m’en excuser.”

Une maladie qui amuse sa fille

Mais alors qu’Édouard Philippe ne prête pas toujours attention aux critiques faites sur son physique, il a néanmoins une personne dans son entourage qui s’amuse beaucoup de sa maladie : sa fille. “Votre fille qui a onze ans vous dit que la personnalité historique à laquelle vous lui faites penser c’est Kung-fu panda“, lui a indiqué la journaliste. “Oui, vous constaterez qu’elle a beaucoup plus d’humour que son père“, a-t-il répondu, non sans ironie.

Plus à l’aise avec son image, Edouard Philippe ne manque pas une occasion pour plaisanter sur sa maladie. Dans Libération, en juin dernier, la star du documentaire Edouard : Mon pote de droite, réalisé par son ami Laurent Cibien, avait partagé son avis sur le film avec beaucoup d’humour. “À la fin, ce qu’il montre me ressemble… On voit que je prends cher !“, avait-il expliqué.

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page