Sports

Cosnefroy en bronze et Colbrelli champion d’Europe

Au terme d’une course nerveuse durant laquelle l’équipe de France a beaucoup tenté, Sonny Colbrelli s’est joué de Remco Evenepoel dans un sprint à deux alors que Benoît Cosnefroy remporte à distance la médaille de bronze.

Un an après le sacre de Giacomo Nizzolo à Plouay, l’Italie remporte à nouveau le titre de champion d’Europe de cyclisme. A l’issue de 179,2 kilomètres d’une course de mouvement autour de Trente, Sonny Colbrelli signe le quatrième succès transalpin consécutif dans la course en ligne des championnats d’Europe. Très rapidement, l’équipe de France a tenté de dynamiter la course avec Aurélien Paret-Peintre et Franck Bonnamour qui se sont glissé dans un groupe de quatre coureurs, aux côtés d’Harm Vanhouche et Antonio Soto. Après une trentaine de kilomètres, un autre coureur espagnol a fait la jonction en la personne de Roger Adria. Dans la foulée, c’est un groupe riche de Mikel Landa, Thibaut Pinot, Sébastien Reichenbach ou encore Felix Grossschartner qui a recollé et formé une échappée de douze coureurs. Appelé de dernière minute, Franck Bonnamour s’est mis au service de ses coéquipiers avant de couper son effort à 119 kilomètres du but. Peu après, c’est Romain Bardet qui a tenté de secouer le peloton avec Remco Evenepoel et Gianni Moscon dans sa roue.

Les Bleus ont tout tenté

Warren Barguil a ensuite pris le relais dans les pentes du Candriai, dernière difficulté avant l’entrée sur le circuit final de 13,3 kilomètres devant être parcouru à huit reprises. Les accélérations multiples dans le peloton ont mis un terme à l’échappée avec une centaine de kilomètres encore à parcourir dans cette course en ligne. Mais il en fallait plus pour mettre au pas les candidats à l’échappée avec Ben Hermans, Diego Ulissi qui ont tenté leur chance avant d’être imités par Nelson Oliveira. Toutefois, Filippo Ganna a veillé au grain et mené le peloton à vive allure avant de couper son effort, laissant la place à une attaque de Diego Ulissi avec Victor Campenaerts, qui n’est pas allée bien loin. L’Italien, le Portugais et le Belge, accompagnés de Stan Dewulf, ont une nouvelle fois essayé en vain. C’est alors que Tadej Pogacar est sorti de l’ombre. Le double vainqueur du Tour de France a placé un démarrage à 79 kilomètres du but, sans réussite. Le Slovène a alors vu Romain Bardet et Matteo Trentin tenter leur chance, sans briser la volonté du peloton.

Colbrelli a parfaitement joué sa carte

Après avoir attaqué, l’équipe de France a dû rouler derrière un groupe de cinq coureurs composé de Victor Campenaerts, Tadej Pogacar, Matteo Trentin, Markus Hoelgaard et Mark Padun. Un groupe qui a un temps tenu une trentaine de secondes d’avance avant d’être rattrapé. Le bal des offensives s’est poursuivi avec Marc Hirschi et Remco Evenepoel qui ont été suivis par Benoît Cosnefroy, Tadej Pogacar ou encore Pavel Sivakov pour former un groupe de dix coureurs dans lequel la Belgique et l’Italie étaient en surnombre. Ben Hermans s’est alors mis au service de Remco Evenepoel pour mener l’allure mais l’unité du groupe a volé en éclats à 22 kilomètres du but quand Pavel Sivakov a haussé le ton. Un trio Cosnefroy-Colbrelli et Evenepoel a fait la jonction avant de distancer le Russe. Le Tricolore a perdu quelques distances à douze kilomètres du but, laissant Sonny Colbrelli et Remco Evenepoel s’expliquer pour le titre dans les rues de Trente. Plus solide au sprint, l’Italien succède à ses compatriotes Matteo Trentin, Elia Viviani et Giacomo Nizzolo pour porter le maillot étoilé pendant un an. A une minute et demie, Benoît Cosnefroy récompense le travail des hommes de Thomas Voeckler avec une belle médaille de bronze.

CYCLISME / CHAMPIONNATS D’EUROPE (H)
Course en ligne (179,2km) – Dimanche 12 septembre 2021
1- Sonny Colbrelli (ITA) en 4h19’25’’
2- Remco Evenepoel (BEL) mt
3- Benoît Cosnefroy (FRA) à 1’30’’
4- Matteo Trentin (ITA) à 1’44’’
5- Tadej Pogacar (SLO) à 1’44’’
6- Marc Hirschi (SUI) à 1’44’’
7- Markus Hoelgaard (NOR) à 1’44’’
8- Ben Hermans (BEL) à 1’46’’
9- Pavel Sivakov (RUS) à 1’49’’
10- Victor Campenaerts (BEL) à 5’41’’

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page