Femme

la véritable recette de nos grands-mères

Abonné aux tablées de notre enfance, le gâteau au yaourt ne connaît pas la défaite, puisqu’il continue de se retrouver dans nos assiettes à dessert. Ce qui fait sa renommée ? Son extrême facilité à être réalisé, le faible coût qu’il nécessite, sa cuisson rapide, et le fait que l’on dispose en général à la maison, de tous les ingrédients qui entrent dans sa composition.

Ainsi, c’est en remontant dans ses origines turques, où le terme yogurtmak -qui signifie épaissir-, que le gâteau au yaourt puise son inspiration. Et contrairement aux idées reçues, ce n’est qu’au XVe siècle que le yaourt est apparu en Europe, sous l’égide du roi François 1er. Quant aux premières recettes, il aura fallu attendre les années 1950 pour le fameux gâteau au yaourt se taille une jolie réputation.

Mais ce qui signe bel et bien sa distinction, c’est le fait que le pot de yaourt soit l’ustensile 2.0. utilisé pour toutes les pesées de ce gâteau, contrairement aux autres recettes que l’on a l’habitude de réaliser avec des balances classiques. Pas question donc de se prendre la tête, pour préparer le véritable gâteau au yaourt, qu’on avait l’habitude de goûter chez nos mamies.

Comment réaliser un gâteau au yaourt ?

Aussi simple qu’il y paraît, le gâteau au yaourt nécessite seulement sept ingrédients pour être préparé. Si certains dérivés vegan existent, la recette traditionnelle se conjugue par des œufs entiers, du sucre semoule et vanillé, de la farine, de l’huile de tournesol -ou de l’huile d’olive- mais aussi du sel. Et voici comment le réaliser dans les règles de l’art.

1 pot de yaourt nature
1 pots de sucre
3 œufs entiers
1 sachet de sucre vanillé
3 pots de farine de blé
1/2 pots d’huile de tournesol
1 pincée de sel

Programmer le four à 180°C, sur thermostat 5-6. Dans un saladier, casser les œufs et ajouter les sucres. Mélanger le tout, puis verser le yaourt, la farine, l’huile de tournesol, et la pincée de sel.

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page