Politiques

“J’avoue ressentir un peu d’amertume ce soir”, déclare Julien Borowczyk, député LREM

L’ancienne ministre de la Santé a été mise en examen vendredi pour “mise en danger de la vie d’autrui” et placée sous le statut de témoin assisté pour “abstention volontaire de combattre un sinistre”.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Il ne m’appartient pas de juger d’une décision de justice, mais à titre personnel j’avoue ressentir un peu d’amertume ce soir“, a déclaré vendredi 10 septembre sur franceinfo Julien Borowczyk, député La République en marche de la Loire, président de la Mission d’information de l’Assemblée nationale sur l’impact, la gestion et les conséquences de l’épidémie de Covid-19, après la mise en examen d’Agnès Buzyn

“J’apporte mon total soutien à Agnès Buzyn”

Julien Borowczyk

franceinfo

 “Quand j’entends un chef d’inculpation “d’abstention volontaire”, évidemment que tout a été fait à la lumière de la connaissance scientifique du moment. C’est ça le plus important qu’il va falloir garder en tête. Le port du masque généralisé a été recommandé par l’OMS “beaucoup plus tardivement, en mai. Donc, attention à ces études-là a posteriori”, met en garde l’élu.

En juin 2020, Julien Borowczyk avait interrogé Agnès Buzyn sur la gestion et les conséquences de l’épidémie de Covid-19. “Je ne m’attendais pas à ça” aujourd’hui.

Des informations contradictoires ont été faites, notamment par Agnès Buzyn. “Il faut comparer par rapport à ce qui s’est fait ailleurs et je crois que tout le monde était dans le même système d’interrogation par rapport à la transmission du virus. 

“Je vous rappelle que nous avons appris assez tardivement ce qu’était le virus”

Julien Borowczyk

franceinfo

“Ensuite on a pu comprendre que ce virus se transmettait avant l’apparition de quelconques symptômes ce qui remettait beaucoup en question les connaissances qu’on avait à l’époque.On a malheureusement appris avec ce virus que ce qu’on disait le matin n’était pas forcément la vérité du soir”, plaide le député.

Concernant le port du masque, “il faut remettre tout ça dans le contexte et entendre de tels chefs d’inculpation j’avoue être dans l’incompréhension.”




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page