Technologie

Windows 11 pourrait rendre votre ordinateur beaucoup plus rapide

Lors d’un entretien, Steve Dispensa, le vice-président de la division Enterprise Management de Microsoft a donné quelques explications sur les optimisations de Windows 11. Tout d’abord, les développeurs ont effectué beaucoup de travail dans la gestion de la mémoire pour favoriser l’application qui s’exécute en avant-plan. Celle-ci obtient alors davantage de ressources. Ainsi, même si le processeur a une charge importante, le lancement de nouvelles applications est très rapide, comme on peut le voir dans la présentation ci-dessous (allez à 2 min 50 s dans la vidéo).

Ce concept de priorité s’applique également à l’interface et au navigateur Edge. Il est du coup possible de mettre des onglets en sommeil après un certain temps d’inactivité (voir à 3 min 45 s). Cette fonction permet en moyenne de réduire de 32% la consommation de la mémoire et de 37% l’usage du processeur. L’interface bénéficie d’un nouveau design, baptisé Mica, qui offre de nouveaux effets visuels sans impacter les performances.

Un réveil plus rapide

Microsoft a également travaillé sur le processus de sortie de veille de Windows 11. Le réveil de composants tels que le SSD ou les modules Wi-Fi/Bluetooth est optimisé. L’autre objectif est de donner priorité aux processus les plus importants lors du réveil. Microsoft estime que ces optimisations permettent de diminuer de 25% le temps de sortie de veille. L’éditeur a également procédé à des optimisations de code dans le démarrage du système, avec un gain de vitesse pouvant atteindre 30% lors de l’authentification par Windows Hello.

Windows 11 occupe également moins de place sur le disque, grâce à l’utilisation plus importante des technologies de compression. Certaines applis moins importantes sont initialement compressées, comme on peut le voir avec le lancement de Sticky Notes (allez à 6 min 7 s dans la vidéo). Le cache du navigateur a également été optimisé pour occuper moins de place.

Plus exigeant pour plus de sécurité

Windows 11 n’est proposé qu’en version 64 bits et fait la part belle à la sécurité, d’où ses exigences matérielles, avec pour les processeurs des nouveaux pilotes DCH (Declarative Componentized Hardware supported apps). Selon Microsoft, ces exigences permettent un fonctionnement à 99,8% sans plantage majeur. Microsoft insiste également sur le fait que les applis Windows 10 continueront à fonctionner dans Windows 11. Pour les professionnels, le service App Assure permet d’obtenir une assistance en cas d’éventuel problème de compatibilité. Et grâce au modèle Zero Trust, Windows 11 offre un environnement sécurisé, des composants de la carte mère à l’exécution des applications, en passant par le démarrage du système et le processus de connexion de l’utilisateur.

A découvrir aussi en vidéo :

Enfin, Microsoft ne proposera qu’une seule mise à jour majeure par an, qui sera normalement disponible au cours du second semestre de l’année. Chaque version majeure recevra des mises à jour pendant 24 mois (36 mois pour les éditions Entreprise et Education). Les mises à jour ont également été optimisées avec une approche différentielle (on ne met à jour que ce qui change), ce qui permet de réduire d’environ 40% la quantité de données à télécharger. Les administrateurs peuvent définir des stratégies précises, pour par exemple ne télécharger que les mises à jour correspondant à des failles de sécurité critiques.

Source : Windows Latest

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page