Femme

Voici le salaire de Karine Le Marchand et d’autres personnalités françaises

  • Natacha Polony – 27 400 euros

    Avec un parcours atypique, commencé par des études littéraires, puis poursuivi dans l’enseignement, Natacha Polony aura vu sa carrière prendre un virage 360 degrés, en suivant la route du journalisme.

    Et c’est 2002, que la journaliste franco-polonaise pousse les portes de la rédaction de Marianne, le magazine qu’elle pilote à ce jour. Mais c’est bel et bien son passage sur les plateaux d’Europe 1, qui lui aura valu de toucher la somme de 27 400 euros.

  • Karine Le Marchand – 30 000 euros

    Révélée par l’émission L’Amour est dans le Prés qu’elle anime depuis 2005, soit depuis 14 saisons, Karine Le Marchand, de son vrai nom Mfayokurera, aura vu sa carrière décoller dès son entrée au sein du groupe M6.

    La jeune femme originaire de Nancy, a ainsi connu une notoriété remarquable dans le cercle fermé du journalisme, alors que rien ne l’y prédestinait. Car avant de devenir l’animatrice adulée, Karine Le Marchand entamait une carrière dans le mannequinat, avant de saisir une opportunité chez RMC. En 2015, elle avait affirmé gagner “autour de 30.000€ par mois”.

  • Audrey Crespo-Mara – 18 000 euros

    Journaliste, animatrice de radio, mais aussi présentatrice de télévision française… Quelle corde manque-t-il à l’arc d’Audrey Crespo-Mara ?

    Multi-casquettes, la journaliste française travaille depuis 1999 pour le groupe TF1, et anime les journaux télévisés du week-end de la chaîne depuis 2015, et collabore avec “Sept à Huit”. En marge, la star du petit écran mène divers projets avec la chaîne LCI, ou encore Europe 1.

  • Anne-Claire Coudray — à partir de 30 000 euros

    En tête de liste des journalistes télévisées les plus connues, Anne-Claire Courdray a rejoint la chaîne privée TF1 en 2009.

    Diplômée de la prestigieuse école supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille), la journaliste et animatrice de télévision française présente divers programmes à l’instar du Journal du Week-End, Grands Reportages, Le 20h le Mag, ou encore les JT de 13 et 50 heures sur sa chaîne de prédilection.

  • Christophe Beaugrand – 5 000 à 6 000 euros

    Secret Story, 50’ Inside, Ninja Warrior, La Villa des Cœurs Brisés… Connu et reconnu comme étant un journaliste et un animateur de radio et de télévision français incontournable, Christophe Beaugrand ne compte plus ses diverses apparitions sur les chaînes de télévision françaises.

    Quant à son salaire, ce dernier confiait à la chaîne Non Stop People, « Je ne fais pas partie des mieux payés ». S’il anime divers programmes télévisés pour TF1, TFX, ou encore NT1 depuis 2018, le salaire de Christophe Beaugrand peut sembler moins important qu’on aura pu se l’imaginer, puisque le présentateur toucherait un peu plus de 5 000 euros.

  • Jean-Pierre Foucault – 45 000 euros

    S’il animait l’émission à succès Qui Veut Gagner des Millions de 2000 à 2016, c’est bel et bien son rôle de présentateur pour la très courue soirée de Miss France, qui lui aurait valu de toucher un salaire de 45 000 euros, d’après le magazine Capital.

    Une somme considérable, que le célèbre animateur partagerait d’après ses dire, avec ses cinq collaborateurs, qui l’épaulent lors de la préparation du grand soir. De plus, Jean-Pierre Foucault, gagnerait pas moins de 4 000 euros par tirage du Loto télévisé. Tous ses gains cumulés, s’élèveraient par conséquent bien au-delà de 45 000 euros.

  • Nagui – 80 000 euros

    Faisant partie intégrante du classement des animateurs les plus appréciés des français, Nagui est aussi incontestablement, l’un des mieux payés. Car s’il anime N’Oubliez pas les Paroles, Taratata, Tout le Monde veut Prendre sa Place (jusqu’en 2021), et bien d’autres show télévisés, ce dernier gagnerait pas moins de 80 000 euros mensuels, d’après le magazine Capital.

    Par ce salaire, est uniquement pris en considération son revenu en tant que présentateur de télévision, puisque s’ajoute à ses multiples gains, ceux récoltés pour son rôle de producteur et d’actionnaire du Groupe Banijay, expert en contenus audiovisuels.

  • Élise Lucet – 250 000 euros

    Étant l’un des visages les plus connus du public français, Élise Lucet aurait confié lors d’une interview au Marie Claire, toucher un salaire de 250 000 euros mensuels.

    Une rémunération de haut niveau que la journaliste récolterait pour sa longévité de trente ans dans le domaine du journalisme télévisé. Car entre Cash Investigation, Le Journal de 13 heures diffusé sur France 2 ou encore Envoyé Spécial, on ne compte plus les divers projets que mène Élise Lucet.

  • Sophie Ferjani — 5000 euros par mois

    Le monde de la décoration n’a donc plus de secret pour la télévision, puisque comme sa consœur Valérie Damidot, Sophie Ferjani est devenue une animatrice française respectée, dont les conseils d’aménagement d’intérieur font toujours l’unanimité.
    Bras droit -et gauche- de Stéphane Plaza depuis 2007 dans Maison à Vendre sur M6, Sophie Ferjani toucherait la somme de 5 000 euros mensuels pour les différents projets qu’elle mène en tant qu’animatrice.

  • Évelyne Dhéliat — 75 millions d’euros en 2020

    Faisant partie des présentateurs et présentatrices les mieux payés de janvier 2020 à janvier 2021, Évelyne Dhéliat aurait une fortune estimée à près de 75 millions d’euros.

    Une somme exorbitante, qui se justifierait notamment par les diverses chaînes de restauration que possède la principale intéressée dans la capitale Française. Le cœur sur la main, Évelyne Dhéliat verse une partie de son salaire à la recherche pour la maladie d’Alzheimer.

  • Cristina Córdula — 66 euros par heure

    Conseillère en image, styliste et présentatrice de télévision d’origine franco-brésilienne, Cristina Córdula est devenue en l’espace de quelques années à peine, un visage incontournable de la télévision française.

    En cause, son rôle d’animatrice pour l’émission Les Reines du Shopping diffusée sur M6, véritable rendez-vous pour près de 1,5 millions de téléspectateurs et téléspectatrices férus de mode. En raison de cette notoriété médiatique incontestée, le salaire de la star serait davantage justifié.

  • David Pujadas — entre 15 000 et 60 000 euros

    Erigé aux premiers rangs du JT de 20 H de France 2 pendant plus d’une quinzaine d’années, avant de laisser Anne-Sophie Lapix le remplacer, le présentateur français est depuis devenu un visage incontournable de la télévision française.

    Depuis, David Pujadas est aux commandes d’une émission quotidienne sur LCI. Diverses activités qui conduiraient l’animateur du petit écran à empocher entre 15 000 et 60 000 euros par mois, selon ses interventions.

  • Thierry Ardisson – 20 000 euros

    Présentateur de télévision et producteur de cinéma français, Thierry Ardisson empochait selon Cyril Hanouna, pas moins de 1 500 euros par émission sur France 2, et 3 000 euros, à chaque passage dans l’émission Les Terriens du Samedi. Ce qu’a notamment confirmé Thierry Ardisson, en s’exprimant « À peu près oui».

    De plus, le présentateur a confié toucher entre 15 000 et 20 000 euros par mois, pour animer les différentes émissions qu’il pilotait. Des émissions, devenues de véritables rendez-vous pour bon nombre de téléspectateurs.

  • Valérie Damidot — 10 000 euros par mois

    Reconnue dans le monde de la décoration, pour son rôle d’animatrice télévisée de l’émission D&CO qu’elle pilotait depuis 2009, Valérie Damidot, aurait touché un salaire de 10 000 euros par mois, tout au long de ce projet.

    Une somme considérable, mais justifiée au vu des audiences et du chiffre d’affaire générés par l’apparition de la star française sur le petit écran. Si le tournage a depuis été interrompu, l’animatrice continue de présenter diverses émissions à l’instar du projet télévisé, Les Plus Belles Vacances, lancé en 2018.

  • Jacques Legros — 2 000 euros par émission

    Aussi incontournable que Patrick Poivre D’Arvor ou encore Jean-Pierre Pernaut, Jacques Legros fait parti des grands noms des journalistes, pour animer le Journal de 13 heures sur TF1 depuis de nombreuses années.

    Une assiduité et fidélité telle, qu’elle vaudrait à Jacques Legros un salaire de 2 000 euros par émission. En décembre 2019, le principal intéressé expliquait ne pas être salarié du groupe TF1, mais être payé au journal. Un cachet accordé pour chaque émission tournée.

  • Mélanie Laurent – 1 million d’euros

    Visage incontournable de l’industrie du cinéma français, Mélanie Laurent a fait de nombreuses apparitions dans divers films de renom, à l’instar des Insaisissables, Six Underground, La Rafle, Je vais bien ne t’en fais pas, ou encore De Battre mon cœur s’est arrêté.

    Des distinctions qui ont valu à l’actrice d’animer la cérémonie du Festival de Cannes de l’édition 2011. En marge, pour son son talent, sa détermination et son travail acharné, Mélanie Laurent aurait ainsi pu empocher la coquette somme de 175 000 euros pour son rôle dans le film Les Adoptés, puis de 238 000 euros pour son apparition dans Et soudain tout le monde me manque, mais aussi des centaines de milliers d’euros pour diverses interprétations sur grand écran. Le tout, pour arriver à un salaire culminant à près d’un million d’euros.

  • Florence Foresti – 1 million d’euros

    Star du one woman show, l’humoriste et actrice française a plus d’un tour dans son sac, quand il s’agit de camper divers rôles sur le petit comme sur le grand écran. Ses fans avérés ont pu l’apercevoir dans plusieurs rôles au cinéma, notamment dans Barbecue, Hollywoo, A Fond, ou encore Lucky.

    S’ajoute à cela, de nombreuses représentations sur la scène du stand up, qui lui auront permis d’atteindre le million d’euros de rémunération. Un parcours émérite, pour la star qui a fait ses début dans le monde du spectacle, en se produisant dans les cafés-théâtre de Lyon, sa ville de cœur.

  • Karin Viard – 830 000 euros

    C’est en 2003, que l’actrice française connaît la consécration, en obtenant le César du Meilleur Second rôle féminin, pour son rôle dans le film Embrassez qui vous voudrez. La même année où elle faisait notamment partie du Jury du Festival de Cannes.

    Loin de s’être arrêtée à cette première distinction, Karin Viard a reçu par la suite, un César de la meilleure actrice secondaire, dans le film Les Chatouilles, en 2019.

  • Cécile de France – 670 000 euros

    Bien qu’elle soit Belge, Cécile de France fait partie des actrices les plus appréciées des français et des françaises. Une renommée dûe à une carrière à l’internationale, et à diverses apparitions remarquées au cinéma.

    De toutes, on retiendra ses rôles dans Un Secret, dans Au-delà aux côtés de Matt Damon, ou encore dans Möbius, qui auront permis à Cécile de France d’empocher des salaires conséquents, tout comme les 670 000 euros gagnés, pour son rôle étincelant dans la comédie musicale, Anna. Un rôle iconique, interprété à ses prémices par Anna Karin.

  • Sandrine Kiberlain – 650 000 euros

    L’actrice et chanteuse française qui a remporté un César du meilleur espoir féminin en 1996, a connu de nombreux succès, comme en témoigne, le second César de meilleure actrice, obtenu en 2014, pour son rôle dans le film 9 mois ferme.

    Les fans de la comédienne ont ainsi pu l’apercevoir à de nombreuses reprises comme dans Encore Heureux, Après Vous, et bien d’autres films. Mais ce sont vraisemblablement tous ses rôles phares comme dans Mademoiselle Chambon, Betty Fischer et Très bien Merci, qui lui auront valu une énième reconnaissance. Son talent reconnu, lui permettrait ainsi de toucher près de 650 000 euros, par projet.

  • Mathilde Seigner – 300 000 euros

    Fille de l’acteur Louis Seigner, Mathilde a baigné dans l’univers du cinéma toute son enfance, pour finalement marcher dans les pas de son père, tout comme sa sœur Emmanuelle. Et c’est après un passage remarqué aux Cours Florent, reconnu dans le monde du 7art français, que Mathilde Seigner et sa sœur, se sont lancée dans la production de films.

    Bien qu’elle soit connue pour son rôle dans Camping aux côté de Franck Dubosc, Mathilde Seigner aura tout de même été nominée trois fois aux Césars, dans la catégorie du meilleur second rôle féminin, pour les films Nettoyage à sec, Vénus Beauté et Harry, mais aussi pour Un ami qui vous veut du bien.

  • Kristin Scott Thomas – 340 000 euros

    Actrice française née en Angleterre, Kristin Scott Thomas a fait de nombreuses apparitions au cinéma, notamment dans le film L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, qui propulsa sa carrière à l’international. Un chef d’œuvre, qui lui aura valu une nomination aux Oscar, en 1997, pour le prix de la meilleure actrice.

    Il aura fallu attendre 2019, pour que la star franco-britannique préside la très attendue 44e édition de la cérémonie des César. A son talent d’actrice incontesté, s’ajoute une multitude de casquettes, que tient Kristin, récompensée pour sa remarquable carrière.

  • Laetitia Casta – 270 000 euros

    Muse d’Yves Saint-Laurent, et de Jean Paul Gaultier qui a été le premier à la faire défiler en tant que mannequin, Laetitia Casta a su faire un saut du devant de la scène mode, aux planches du cinéma.

    Et c’est dans les années 90, que la star française fait ses débuts dans l’industrie du cinéma, notamment en interprétant Falbala, dans Astérix et Obélix contre César, sorti en 1999. Par la suite, Laetitia Casta a tenu de nombreux rôles brillants, comme dans Gainsbourg, Vie Héroïque dans lequel elle interprète Brigitte Bardot, ou encore dans L’Homme infidèle, aux côtés de Lily-Rose Depp et de Louis Garrel, son époux.

  • Jean-Marc Morandini — 19 000 euros par mois

    Connu de tous les français, le présentateur, journaliste et animateur radio d’origine marseillaise, toucherait 19 000 euros par mois.

    En marge du Morandini Live, Jean-Marc anime divers programmes diffusés sur NRJ12, à l’instar de Crimes ou encore Grand Direct des Médias. Une carrière menée d’une main de maître par le présentateur qui a fait ses débuts en animant l’émission Tout est possible sur TF1 de 1993 à 1997.

  • Bernard Le Coq – 150 000 euros

    Connu notamment pour son rôle pionnier dans la série Une Famille Formidable, tournée et diffusée de 1992 à 2018 sur TF1, Bernard Le Coq est l’un des visages les plus célèbres du petit écran.

    Sa notoriété est telle, qu’elle aura valu à l’acteur français de récolter la modique somme de 150 000 euros par épisode finalisé. Un salaire considérable, similaire à celle de l’actrice Ingrid Chauvin pour Demain Nous Appartient, qui lui vaudrait tout de même l’admiration, de ses collègues.

  • Gilles Bouleau — entre 30 000 et 45 000 euros par mois

    Après avoir foulé le plancher de la CFJ (Centre de Formation des Journalistes), Gilles Bouleau n’aura pas attendu bien longtemps pour rejoindre le cercle des journalistes du groupe TF1, auquel il est fidèle depuis ses débuts.

    Car pendant plus de trente ans, le journaliste français a contribué à la croissance de la chaîne de télévision, en travaillant même pendant un certain temps chez LC1, étant rattachée à TF1. Mais c’est après le départ d’Harry Roselmack, que Gilles Bouleau a pris les rênes du JT de 20 h de TF1, avec à la clé, un salaire flirtant avec les 30 000 à 45 000 euros par mois.

  • Catherine Deneuve – 600 000 euros

    Pionnière du cinéma français, depuis son rôle phare dans Peau d’Âne sorti en 1970, Catherine Deneuve s’est fait un nom à l’international, pour son talent d’actrice, et sa beauté inchangée.

    Avec notamment le film Belle de Jour qui a contribué à lancer sa carrière d’actrice, Catherine Deneuve gagnerait depuis près de 600 000 euros de salaire. Un salaire considérable, mais à la hauteur de son jeu d’actrice.

  • Claire Chazal — 30 000 euros par mois

    Avant qu’Anne-Claire Coudray ne reprenne les rênes du JT du week-end de TF1, Claire Chazal les a tenues pendant près de 25 ans.

    Car c’est en 1980, que Claire Chazal commence une carrière dans le journalisme, en tant que reporter pigiste pour Europe 1, et pour les revues L‘Expansion, et L’Usine nouvelle. Mais c’est en 1981, qu’elle intègre le journal Le Quotidien de Paris, aux côtés de Philippe Tesson qui lui apprend les cordes du métier.

  • Julien Arnaud — 20 000 euros par mois

    Connu pour être le « joker » de Gilles Bouleau au JT de 20 H de TF1, Julien Arnaud a commencé sa carrière à l’âge de 23 ans au sein de LCI, chez qui il reste pendant près de neuf ans, avant d’intégrer les premiers rangs de la chaîne de télévision TF1.

    Une place qu’il occupe désormais depuis l’été 2006, tout présentant diverses émissions telles que Edition Spéciale, L’Interview Politique, ou encore La Matinale.

  • Marie-Sophie Lacarrau — 30 000 euros par mois

    Si elle a aujourd’hui rejoint du casting des journalistes du groupe TF1, Marie-Sophie Lacarrau avait avant cela présenté le JT de 13 H de France 2.

    Depuis son entrée dans le groupe de chaînes privées, l’animatrice toucherait d’après TPMP, la modique somme de 30 000 euros par mois. Une rémunération conséquente, mais qui en réalité serait peu élevée, pour de pareilles missions.

  • Laurent Delahousse — 15 000 euros par mois

    Pionnier de la télévision française et notamment de France 2, Laurent Delahousse est désormais un journaliste de renom, qui s’affaire à animer diverses émissions pour la chaîne télévisée à laquelle il est rattaché.

    Entre le JT de 13 H, et celui de 20 H de France 2, le célèbre journaliste anime aussi 20H30 le Dimanche, 19 H le Dimanche, Secrets d’Actualité et bon nombre d’autres émissions.

  • Nikos Aliagas – 20 000 à 30 000 euros

    Elu à l’unanimité comme étant l’animateur de télévision français le mieux payé en 2021, Nikos Aliagas aurait une fortune estimée à près de 58 millions d’euros. Une somme colossale, qui se résumerait aux diverses émissions ultra-médiatisées que le présentateur franco-grecque anime, comme The Voice et The Voice Kids, 50’ Inside ou encore Star Academy tournée de 2001 à 2012.

    Et c’est Benjamin Castaldi, qui en disait un peu plus sur le salaire mirobolant que perçoivent les coachs de « The Voice France », et notamment Nikos Aliagas, qui présente le programme. En effet, Castaldi rapportait que Nikos toucherait une « 27.500 euros par prime ».

  • Roselyne Bachelot – 250 000 euros

    Si elle est Ministre de la Culture de la République française, Roselyne Bachelot a notamment été chroniqueuse en 2012, dans le Grand Huit, une émission diffusée sur le chaîne D8 (aujourd’hui C8).

    Son salaire annuel avoisinerait les 250 000 euros, comme le révélait la principale intéressée dans interview accordée à la revue suisse Le Matin. De plus, cette dernière effectue de multiples prestations pour divers groupes de télévision dont TF1, et M6 et a fait une apparition remarquée dans les Reines du Shopping.

  • Laurence Boccolini – 25 000 euros

    C’est auprès de la revue Télé Star, que la présentatrice française a confié percevoir près de 10 000 euros, pour animer la célèbre émission Le Maillon Faible, le jeu télévisé qu’elle présentait pendant de nombreuses années. Un salaire, qui au total s’estimerait à près de 25 000 euros.

    Une revanche sur la vie pour Laurence Boccolini, qui confiait que ses parents devaient beaucoup travailler, pour récolter un petit salaire afin de joindre les deux bouts. Si aujourd’hui elle ne présente plus l’émission qui a contribué à sa bâtir notoriété, Laurence a fait quelques apparitions notables, notamment dans Le Grand Concours des Animateurs.

  • Samuel Etienne – 19 000 euros

    Digne héritier télévisé de Julien Lepers depuis 2016, Samuel Etienne a repris les rênes de Questions pour un Champion qu’il anime à présent. S’il reconnait ne pas pouvoir égalé son confrère, Samuel Etienne redouble de persévérance pour séduire les téléspectateurs français.

    Et qui dit changement de présentateur, dit changement de salaire. Ainsi, bien que les 19 000 euros mensuels qu’il récolte soient considérables, ils sont pourtant loin derrière les près de 40 000 euros engrangés chaque mois, par Julien Lepers.

  • Jean-Michel Aphatie – 21 000 euros

    Pour se faire un nom, le journaliste politique français, a travaillé principalement pour la radio RTL, de 2003 à 2015, en parallèle de son métier de chroniqueur politique dans Le Grand Journal de Canal + de 2006 à 2015.

    Ainsi, avant 2015, il empochait 1 200 euros par prestation pour le Grand Journal, soit près de 400 000 euros par an. A présent, il semblerait que sa notoriété ne soit plus à confirmer puisque son salaire serait passé à 21 000 euros, par mois.

  • Frédéric Taddeï – 50 000 euros par mois

    Fidèle pendant de nombreuses années au groupe France Télévisions, le journaliste, animateur de radio et de télévision français est notamment connu pour avoir animé les débats sur France 3, puis pour avoir animé Ce soir (ou jamais !), de 2006 à 2016 sur France 2.

    Par la suite, Frédéric Taddeï est devenu en 2018 le présentateur d’Interdit d’Interdire sur RT France. Une émission que le journaliste parisien anime en parallèle de sa chronique hebdomadaire sur la chaîne Europe 1. Diverses activités, qui justifient le salaire colossal de l’animateur.

  • Jérôme Anthony – 8 500 euros

    S’il reste bien discret quant à sa paye mensuelle, l’animateur Français a révélé au magazine Public empocher un salaire approximatif compris entre 3 000 et 8 000 euros par mois. « Je ne vous dirai pas combien je gagne » débute Jérôme Anthony lors de l’interview.

    Avant de poursuivre « Mais mon salaire est compris entre 3.000 et 8.000 euros par mois et franchement, je n’ai pas à me plaindre. (…) Parmi mes grosses dépenses, une Rolex à 6.000 euros. C’était mon rêve. ».

  • Yann Barthès – 30 000 euros

    Journaliste français de renom, notamment depuis qu’il a animé Le Petit Journal sur Canal+ de 2004 à 2016, et qu’il anime Quotidien sur TMC, Yann Barthès est en prime l’un des actionnaires d’une entreprise de production baptisée Bangumi.

    Ainsi, en plus de ses rémunérations perçues pour ses missions à la télévision, ce dernier engrangerait des milliers d’euros, au vu du chiffre d’affaire colossal de 27 millions d’euros, générés par sa société.

  • Laurent Ruquier – 40 000 euros

    Erigé au rang de pilier de la télévision française pour son rôle de présentateur dans l’émission On n’est pas couché, sur France 2, Laurent Ruquier anime en parallèle divers autres programmes tels qu’On n’demande qu’à en rire, On est en Direct, mais aussi L’Emission pour Tous.

    Les 40 000 euros de gains qu’il perçoit s’expliqueraient notamment par les droits d’auteur du générique sur lequel il figure. Quoi qu’il en soit, l’animateur se positionne sur les rangs des présentateurs de télévision les plus riches de France.

  • Mimie Mathy – de 250 000 euros à 120 000 euros.

    Rendez-vous incontournable pour près de 4,6 millions de téléspectateurs, la série Joséphine Ange Gardien a contribué à l’essor fulgurant de Mimie Mathy, sur le devant de la scène médiatique. Diffusée sur TF1, depuis 1997, la série a longtemps tenu des records d’audience à chaque nouvelle diffusion.

    Un succès tel pendant des années, que le rôle principal tenu par Mimie Mathy, lui permettait de récolter pas moins de 250 000 euros par épisode. Par la suite menacée de disparaître à cause de la concurrence accrue, la série persiste, mais le salaire de Mimie Mathy s’est vu divisé en deux. « Je tiens à préciser que pour que la série continue, j’ai baissé mon cachet, plutôt que mettre toute une équipe au chômage. Je vis encore très bien, mais j’ai largement baissé mon cachet », a-t-elle confié. « Je trouve ça normal, pour que la série continue, d’y mettre du mien aussi ».

  • Joey Starr – 9 000 euros par tournage

    Aux multiples casquettes, de rappeur à producteur de cinéma, en passant par acteur, Joey Starr est principalement connu pour avoir été le chanteur du groupe NTM. Par la suite, ce dernier a tenu un rôle dans la série TF1 La Main du Mal, datant de 2016.

    Une série qui rencontre vite le succès, après avoir touché près de 5 millions de téléspectateurs. Il aura été rapporté, qu’à cette occasion, Joey Starr aurait perçu un salaire de 9 000 euros par jour, pour 22 journées de tournage, soit 198 000 euros.

  • Marine Delterme – 6 000 euros

    Révélée au grand public pour son rôle dans Alice Nevers, le juge est une femme, la comédienne française aurait perçu 6 000 euros par jour, pour prêter ses traits à son personnage, d’après L’Internaute. Une série auréolée par TF1, et articulée autour de 15 saisons.

    Parallèlement à ce projet, l’actrice-entrepreneuse aurait une fortune estimée à près de 215 millions d’euros. Une somme colossale, qui lui a valu le titre d’actrice la mieux payée de 2021, d’après le magazine People With Money, qui a tenu en considération ses gains directs, mais aussi les revenus issus de partenariats publicitaires et autres investissements.

  • Nathalie Baye – 100 000 euros

    Actrice de renom, ex-épouse de Johnny Hallyday, et mère de Laura Smet, Nathalie Baye a aussi bien tenue la tête d’affiche de films français, que tenu des rôles importants à l’international, comme dans Arrête-moi si tu peux, aux côtés de l’illustre Leonardo DiCaprio.
    En France, l’actrice a pu intégrer le casting de la série télévisée Les hommes de l’ombre, dans laquelle elle incarne le rôle d’une secrétaire d’Etat aux affaires sociales. Un rôle qui lui aura valu de toucher un salaire de 100 000 euros par épisode.

  • Christophe Lambert – 10 000 euros par jour

    Ex-compagnon de Sophie Marceau, l’acteur français a tenu un rôle phare dans la série télévisée La Source. Si seulement 6 épisodes ont vu le jour, Christophe Lambert aura empoché la somme de 10 000 euros à la journée.
    Figurant sur la liste des acteurs les mieux payés de 2021, Christophe Lambert a vu l’estimation de sa fortune passé au crible par le magazine People With Money, qui estime ses revenus à près de 46 millions d’euros.

  • Enora Malagré – 8 000 euros

    Révélée principalement pour son rôle de chroniqueuse dans l’émission Touche pas à mon Poste, Enora Malagré n’a pas de tabou concernant son salaire. Et pour cause, c’est lors d’une question posée par Jeremstar, que la chroniqueuse s’est exprimée sur le sujet.

    A cette occasion, Enora a confié le montant de son salaire, lorsqu’elle a rejoint l’équipe de Cyril Hanouna. Un salaire qui était alors de 7 000 euros par émission, pour évoluer par la suite aux alentours de 8 000 euros, notoriété oblige.




  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page