Femme

elle porte le bebe de ça meilleur amie , l’échographie révèle l’impensable

  • Un rêve à réaliser

    Kevin et Nicole Barrattini étaient mariés depuis déjà 10 ans. Dix années de bonheur que le couple voulait enfin concrétiser avec un projet qui leur tenait particulièrement à cœur : fonder une famille. 

    A 29 ans, Nicole voulait attendre le bon moment avant d’essayer d’avoir un enfant, et elle savait que c’était maintenant le bon moment. C’est ainsi que le couple mis toutes les chances de leur côté pour réaliser leur rêve.

  • Tomber enceinte 

    Excités à l’idée de fonder une famille, le couple ne savait pas encore ce qui les attendait. Mais après des mois à essayer, ils apprirent par la force des choses qu’un problème de fertilité allait contrarier leurs plans. 

    Ce problème que beaucoup de couples rencontrent est très difficile à vivre, mais Kevin et Nicole ne s’y attendaient pas. Déterminés, ils décidèrent de consulter un professionnel qui allait leur complètement changer leur vision des choses. 

  • Le bilan

    Le rendez-vous avec ce médecin était crucial pour la suite. Avant de le consulter, ils ne savaient pas ce qu’il allait leur dire, et effectivement quelque chose n’allait pas. Ça n’allait pas du tout. 

    Chez le médecin, les deux ont été testés pour savoir s’il y avait vraiment un problème de fertilité. Ils avaient peur de découvrir qui des deux était dans l’impossibilité de concevoir. Ils allaient bientôt recevoir la réponse. 

  • La maladie de Moschowitz

    Après des heures d’attente, les résultats tombèrent : Nicole était fertile à cause d’une maladie qu’elle avait contractée à l’adolescence. A 16 ans, elle a été atteinte de la maladie de Moschowitz qui avait failli lui coûter la vie. 

    Au début, des petits boutons rouges sont apparus sur sa peau avant de recouvrir l’intégralité de son corps. Si les symptômes n’étaient pas graves au début, la maladie a empiré et Nicole a fini par être soignée. 

  • Un médicament à vie

    Si le taux de mortalité est de 95% sans une prise en charge rapide et adaptée, Nicole a eu de la chance. Elle a en effet été suivie très vite et a pu être hospitalisée pour être soignée et recevoir une transfusion de plasma. 

    Après un séjour à l’hôpital, elle a reçu un médicament qu’elle doit prendre pour le reste de sa vie. Elle ne s’était jamais dit que cet épisode allait l’empêcher d’avoir des enfants et cette nouvelle était horrible à entendre. 

  • Un terrible diagnostique

    Plus de 10 ans après, cette maladie revenait la hanter. Le diagnostique de son infertilité tombait comme un couperet et les médecins lui expliquaient qu’elle ne pourrait pas tomber enceinte. Jamais. 

    En effet, les médicaments prescrits pour soigner sa maladie étaient nocifs pour le bébé. Le choix qui s’imposait à eux était impossible : soit le bébé ne survivrait pas, soit Nicole ne survivrait pas. Le couple était dévasté. 

  • Un choix cornélien

    Très têtue, Nicolas ne voulait pas en rester là. Le pronostic des médecins ne lui convenait pas et elle était déterminée à essayer d’avoir un bébé malgré les risques. En revanche son mari n’était pas de cet avis.

    Conscient du danger que sa femme courait si elle essayer de tomber enceinte, Kevin ne la laisserait pas faire. Il ne voulait pas risquer la vie de son épouse, même si un bébé était en jeu. 

  • Adopter ?

    Découragés par ces mauvaises nouvelles, Nicole et Kévin étaient toujours déterminés à agrandir leur famille. S’ils n’avaient jamais pensé à étudier cette option, ils savaient qu’il existait d’autres solutions pour réaliser leur rêve.

    Parmi celles-ci, le couple discuta de l’adoption, qui était sans doute la meilleure des options. Mais après y avoir beaucoup réfléchi, ils comprirent que l’adoption serait un trou financier pour eux. Ils ne pouvaient pas se le permettre. 

  • Une mère porteuse ?

    Si l’adoption était une solution qui n’était pas envisageable pour eux, ils réfléchirent à la meilleure option. Mais il ne leur en rester qu’une à étudier : la mère porteuse. Mais rapidement, ils se rendirent compte que le coût serait tout aussi élevé. 

    Dans l’Etat de New York où ils vivaient, une mère porteuse coûtait jusqu’à 150.000 dollars. Une somme qu’ils ne pouvaient absolument pas se permettre, même pour réaliser leur rêve, surtout que la pratique est illégale. Ils gardaient pourtant toujours espoir. 

  • Un espoir encore contrarié

    Si la solution de la mère porteuse payante était écartée, il leur fallait trouver quelqu’un qui le ferait gratuitement. Mais où la trouver ? Nicole ne connaissait aucune femme qui serait en mesure d’accepter de porter un bébé pour elle. 

    C’était la seule option viable pour le couple. Toutefois, il restait un problème de taille : le risque de transmettre la maladie de Nicole existait, alors qu’elle devrait utiliser un de ses propres ovules. 

  • Enfin de bonnes nouvelles

    De retour au cabinet du médecin, Nicole et Kevin allaient savoir si les ovules de la jeune femme risquaient d’infecter le bébé. Enfin une bonne nouvelle : la maladie de Moschcowitz n’est pas génétique !

    La solution de la mère porteuse était donc envisageable. Après avoir réalisé une autre série de tests, un ovule de Nicole fut congelé et le couple n’avait plus qu’à trouver la fameuse mère porteuse qui allait leur permettre de réaliser leur projet de famille. 

  • De nombreux amis

    Le couple savait que trouver une mère porteuse qui porterait le bébé d’un autre pendant 9 mois serait compliqué. Mais ils savaient aussi qu’ils pouvaient compter sur leurs nombreux amis pour cela.

    Après avoir demandé à plusieurs d’entre eux, ils avaient obtenu plusieurs réponses positives. Mais avant de se lancer, il fallait s’assurer que les candidates soient aptes à porter un bébé grâce à des tests médicaux pour écarter tout risque pour la porteuse et pour le bébé.  

  • Une mauvaise nouvelle de plus

    Très heureux d’avoir eu autant de réponses positives de leurs amies pour porter leur enfant, ils apprirent toutefois une bien mauvaise nouvelle. Aucune d’elles n’étaient éligible. C’était une nouvelle terrible désillusion. 

    Après avoir subi une série de tests médicaux, elles avaient réalisé un test mental. Une étape importante qui conditionne la validité du dossier de la mère porteuse et offre un filet de sécurité pour le bébé et la mère, mais aussi pour les parents non biologiques.

  • Le dîner de la dernière chance

    Un soir, Nicole et Kevin devaient sortir dîner avec un autre couple d’amis. Shawn et Lianna Fives, très proches d’eux, se connaissaient depuis une vingtaine d’année et se faisaient confiance. 

    A l’époque, Lianna avait 37 ans et elle n’avait pas réussi, non plus, à devenir maman. Cela faisait des années que Nicole était au courant de ses difficultés à avoir des enfants mais elle avait finalement réussi à en avoir cinq. Elles avaient cela en commun, ce qui les rapprochait encore plus. 

  • La famille Fives

    Lianna avait appris que Nicole ne pouvait pas avoir d’enfants et cela la peinait beaucoup. La famille Fives, comme leur nom de famille le suggère par un heureux hasard, était une famille nombreuse et heureuse. 

    Avec cinq enfants, Lianna et Shawn avaient décidé qu’ils en avaient terminé avec les bébés et qu’il ne leur restait plus qu’à profiter. Mais en allant dîner ce soir-là, ils étaient loin d’imaginer que leur vie allait être complètement bouleversée. 

  • L’annonce choc

    Sans que personne ne s’y attende, Lianna dit à son mari et à Nicole et Kevin qu’elle aurait bien aimé, finalement, avoir un ou deux enfants de plus. Son mari n’était pas du tout au courant de cela, et cette annonce lui fit un choc. Mais elle avait une autre idée derrière la tête. 

    Elle ajouta : « J’aimerais un autre enfant, mais pas pour moi, pour vous ! » Alors que ce dîner n’était pas l’objectif initial, il se transforma en un moment très spécial pour tout le monde. Nicole et Kevin n’en crurent pas leurs oreilles. Avaient-ils enfin trouvé leur mère porteuse ? 

  • Un très grand sacrifice

    Depuis longtemps, cette idée avait germé dans l’esprit de Lianna qui s’était dit qu’elle serait tout à fait disposée à aider son amie en portant son enfant. Elle voulait absolument lui faire ce cadeau de la maternité, pour qu’elle puisse vivre ce bonheur intense qu’elle avait déjà vécue tant de fois avec ses cinq grossesses. 

    Ce qui choqua le plus Nicole et Kevin dans cette annonce, c’est que Lianna ne s’était pas proposée de porter un bébé pour eux, mais « un ou deux ». L’offre était trop belle pour être vraie ! Cependant, le couple avait quelques réserves avant d’accepter. 

  • Beaucoup de questions

    « Je n’ai jamais été enceinte, mais j’ai entendu dire qu’une connexion se crée entre la mère et le bébé au bout des 9 mois, dit Nicole, inquiète, et qu’après 9 mois, il est très dur pour les mères porteuses de remettre le bébé à sa maman »… 

    Nicole était vraiment très enchantée par la proposition de sa meilleure amie, mais c’était quelque chose dont elle n’était pas certaine de vouloir. Si cela se passait mal, elle pourrait non seulement perdre son amie, mais aussi mettre en danger sa famille. Elle devait maintenant prendre sa décision. 

  • La réponse

    Même s’ils avaient encore des réserves, Nicole et Kevin décidèrent d’accepter l’offre de Lianna ! Leur rêve de fonder une famille allait enfin pour se réaliser et c’était leur meilleure amie qui allait les aider à le concrétiser. 

    « Je n’ai pas de sœur, mais je considère Lianna comme telle, expliquait Nicole. Nous nous disons tout, nous sommes ouvertes et honnêtes l’une envers l’autre et je me tourne constamment vers elle pour des conseils ». Puis le jour où Nicole dû se faire inséminer avec les ovules de Lianna arriva. Mais tout ne se déroula pas comme prévu.

  • Des problèmes de grossesse

    Lianna avait passé les évaluations médicales et le test mental et tout s’était déroulé avec succès. Elle était en fait la candidate idéale pour accueillir le bébé de Nicole et Kevin. Pour elle, c’était la décision la plus facile qu’elle ait dû prendre de sa vie. 

    Après avoir été implantée de l’œuf de Nicole, le médecin leur annonça que cela n’avait pas fonctionné. Ce n’était que partie remise, personne ne perdit espoir. En fait, ils pouvaient réessayer autant de fois que possible, jusqu’à ce que cela fonctionne. Mais une fois, la bonne nouvelle arriva : Lianna était enceinte et elle avait quelque chose à leur annoncer. 

  • Une merveilleuse surprise

    Le jour de la première échographie, Nicole et Kevin s’y rendirent afin de ne rien rater des premières image de leur bébé. Tout le monde priait pour que l’enfant soit en bonne santé et que la grossesse débute bien. Mais ils étaient loin de s’attendre à ce qu’ils allaient voir. 

    Aussi inattendu qu’incroyable, ils ne virent pas un mais deux bébés à l’image ! Lianna était enceinte de jumeaux et ils étaient en bonne santé ! C’était une nouvelle exceptionnelle et tout le monde se mit à pleurer face à ce petit miracle de la vie. 

  • Une aventure commune

    La grossesse se déroulait très bien et les deux couples étaient tout autant impliqués dans chaque étape importante. Kevin et Nicole s’étaient rendus à presque tous les rendez-vous médicaux parce qu’ils ne voulaient rien rater de cette aventure commune. 

    En fait, Nicole et Kevin voulaient vivre la grossesse de Lianna comme s’ils la vivaient eux-même en leur chair. Toutefois ils avaient dans leur tête une inquiétude à laquelle ils ne pouvaient pas se soustraire : leur amie allait-elle pouvoir se défaire facilement du lien qui la lie aux jumeaux qu’elle portait ? 

  • Les mots rassurants de Lianna

    Lianna serait-elle en mesure de se séparer facilement des deux bébés qu’elle portait depuis 9 mois ? Allait-elle réussir à faire la part des choses en se souvenant qu’elle n’était « que » la mère porteuse des enfants de sa meilleure amie ? Mais selon elle, ce ne serait pas un problème.

    Lianna résumait la situation de cette manière: « Leurs petits pains, mon four ». Durant la grossesse, ils prirent régulièrement des photos pour immortaliser l’instant et se souvenir de l’incroyable geste de leur amie. Ils vivaient réellement quelque chose d’unique. 

  • Le jour tant attendu

    Les mois passèrent et le terme de la grossesse arriva. Lianna accoucha d’une petite fille et d’un petit garçon le 10 février 2017. Ils étaient tous les deux en très bonne santé et tout le monde était très heureux de ce magnifique dénouement. 

    « J’aurai toujours un lien avec les jumeaux, mais je n’ai eu aucun problème à les laisser partir », avait déclaré Lianna après l’accouchement. Et comme ils étaient très proches de Nicole et Kevin, Lianna verrait les bébés très souvent. 

  • Le plus beau cadeau

    « C’était un accouchement très facile », a déclaré le Dr Richard Klein, l’obstétricien de Lianna qui avait mis au monde ses cinq premiers enfants. Pour lui, mettre au monde les bébés de cette femme était la routine ! 

    De l’avis du Dr Klein, ce qu’a fait Lianna pour Nicole était « le plus beau cadeau qu’une amie pouvait faire ». Un immense sacrifice désintéressé qui outrepasse la douleur et les problèmes que peuvent engendrer une grossesse, surtout de jumeaux. Cet acte de bonté touchait le médecin profondément. 

  • De très beaux bébés

    Les bébés furent prénommés Dominic et Luciana. Evidemment, Lianna et son époux Shawn furent désignés marraine et parrain des jumeaux. Toutes deux nées un 1er mars, Lianna et Nicole furent encore plus proches que jamais et elles étaient maintenant liées pour la vie. 

    De retour à la maison, Nicole et Kevin Barattini devaient dorénavant apprendre à devenir parents. Avec leurs deux bébés, ils pouvaient enfin commencer à réaliser leur rêve de fonder une grande famille. Mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là. 

  • Un nouveau combat à mener

    L’histoire de Nicole et Kevin Barattini fut repérée par les médias et largement partagée auprès des couples qui avaient du mal à avoir des enfants. Grâce à cette expérience, ils mirent le doigt sur la difficulté de certains couples à devenir parents, à moins d’avoir de l’argent. 

    Très engagée dans ce combat avec son vécu, Nicole travailla avec des législateurs à New York et des spécialistes de la reproduction afin de rendre le recours aux mères porteuses plus accessible par la loi. Ils devaient trouver un moyen de régler ce problème que rencontrent de nombreux couples.  

  • Sensibiliser sur les mères porteuses

    Nicole s’engagea pleinement dans une campagne de sensibilisation pour les mères porteuses à New York. Elle n’hésita pas à plaider pour que d’autres femmes puissent faire ce que Lianna a fait pour elle. Son geste méritait d’être porté sur le devant de la scène pour que d’autres femmes puissent devenir mères porteuses. 

    « Après avoir entendu notre histoire, j’espère que d’autres personnes voudront aider les couples qui n’arrivent pas à faire des enfants », expliqua Nicole. Le sacrifice de Lianna et Shawn pendant 9 mois devait servir à quelque chose et pour le plus grand nombre. 

  • Un héros local

    L’histoire incroyable ne s’arrêta pas là. Kevin était lui aussi un héros du quotidien de part son travail. Responsable d’une société de production, ce DJ était également lieutenant de sapeurs-pompiers à New York. 

    Un jour, alors qu’il mixait pour les pompiers de Northport, près de Long Island, un jeune garçon s’arrêta de respirer et son état devenait critique. Si personne n’intervenait, le garçon pouvait y laisser la vie. Ce que fit Kevin ce jour-là lui donna le statut de héros local. 

  • DJ Medic

    Près du lieu de l’incident, Kevin vit un attroupement et se rapprocha. Il passa immédiatement à l’action. En quelques instants, il procura au jeune garçon les gestes de premier secours. Après un bouche-à-bouche, il repris ses esprits et recommença à respirer. Cet incident lui valu un surnom de circonstance.

    Après cet épisode, il fut surnommé DJ Medic pour sa bravoure. Décidément, la vie de Kevin et Nicole fut rempli d’événements marquant qui ont façonné leur vie pour le meilleur. Autant d’aventures qui doivent pousser les autres à faire le bien autour d’eux, mais aussi à pouvoir compter sur les autres.

  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page