Politiques

Marine Le Pen dévoile sa première affiche de campagne, se présentant comme l’avocate des “libertés”

La discrétion de Marine Le Pen depuis le congrès du RN début juillet a relancé les spéculations sur sa motivation pour cette troisième candidature

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

“C’est ce pour quoi je ne cesserai jamais de combattre.” Marine Le Pen, très discrète depuis l’été, a dévoilé sur Twitter, jeudi 9 septembre, sa “première affiche de campagne présidentielle”. La patronne du RN fait sa rentrée ce week-end à Fréjus, où elle se fera l’avocate des “libertés”, son slogan pour une campagne présidentielle à distance de son parti, dont l’échec aux régionales a aiguisé l’appétit d’Eric Zemmour.

Loin des “estivales” de la cité varoise d’avant la présidentielle de 2017, qui avaient rassemblé plusieurs milliers de militants, le Rassemblement national réunit à huis clos son seul Conseil national, étoffé le dimanche à 900 militants.

La candidate à l’Elysée y présentera son équipe de campagne, avant de passer les manettes du parti dimanche à son numéro deux, Jordan Bardella, le temps de la présidentielle, avec un discours chacun dans l’ancien théâtre romain de la ville. “Marine Le Pen sera une candidate détachée de la présidence du RN pour rassembler au-delà”, fait valoir le futur numéro un du parti, qui aura 26 ans lundi, en plaidant que la présidentielle est “la rencontre entre un homme ou une femme et le peuple français”.

La discrétion de Marine Le Pen depuis le congrès du RN début juillet a relancé les spéculations sur sa motivation pour cette troisième candidature. Mais au Figaro mercredi, elle se dit “dans un état d’esprit extrêmement combatif”, évoquant la troisième tentative (gagnante) du socialiste François Mitterrand en 1981.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page