People

Diana Blois (Familles nombreuses) : Pourquoi elle n’aura pas d’autre enfant, à son grand désespoir


C’est dans la saison 2 de Familles nombreuses, la vie en XXL que la famille Blois a été dévoilée. La maman Diana (43 ans) et le papa Gérôme (41 ans) sont à la tête d’une tribu de neuf enfants. Et ils n’est pas prévu qu’un autre bébé pointe le bout de son nez comme l’a confié la brunette à Soir Mag.

C’est une jolie famille recomposée que les téléspectateurs de TF1 ont découvert dans Familles nombreuses, la vie en XXL. D’une précédente relation, Diana est devenue l’heureuse maman d’Anaïs (21 ans), Clara (20 ans), Mathéo (19 ans), les jumelles Lola et Sarah (9 ans), Ethan (14 ans), et Ilona (16 ans). Son mari Gérôme et elle ont eu ensemble la petite Juliette (4 ans). Et il y a aussi Louane (9 ans), que l’homme d’affaires a eue avec son ex-compagne. Si Amandine Pellissard espère encore avoir un nouvel enfant, le neuvième, Diana a renoncé à agrandir sa famille. “Ce projet aurait nécessité une opération, mais mon mari n’était pas partant pour avoir encore un enfant. Le temps a fait son affaire et maintenant, c’est physiquement trop tard“, a-t-elle confié à Soir Mag.

Diana Blois profite donc à 100% de tous ses enfants. Et comme on peut s’en douter, le quotidien n’est pas de tout repos : “C’est surtout au niveau de l’organisation ! Le plus difficile reste le moment des repas. Nous faisons toujours deux services car nous sommes trop nombreux à table. Nous essayons de faire au mieux, d’avoir une écoute pour les grands, de nous adapter aux petits. Ils ont tous des demandes et des attentes différentes. Il faut pouvoir s’adapter à chaque âge, chaque enfant et leur apporter ce dont ils ont besoin.” Un rôle qu’ils assurent à merveille et que son mari et elle se plaisent à dévoiler dans Familles nombreuses. En participant au programme, Diana souhaitait montrer que tout pouvait bien se passer dans de grandes familles recomposées. Elle voulait également “donner un peu d’espoir aux mamans isolées, pour qu’elles se rendent compte que c’est possible, qu’on peut reconstruire une famille. Avec beaucoup d’amour et de partage“.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page