Technologie

un monstre électrique dédié à la compétition auto


Porsche et la compétition automobile, c’est une longue histoire d’amour. Pas étonnant dès lors que le constructeur allemand se sente investi d’une mission particulière à l’heure de la transition de l’industrie automobile vers l’électrique. La firme de Zuffenhausen veut produire la référence des voitures électriques de sport. Après le Taycan, pour le « grand public », voici donc la Mission R, dédiée à la compétition.

Dévoilée en grande pompe, lors de l’IAA Mobility de Munich, la Porsche Mission R est un monstre de puissance voué à convertir les fans de course automobile à l’électrique. En effet, la particularité du concept car de Porsche est d’être 100% électrique, une première pour un modèle de compétition. Pour faire oublier la douce mélodie de ses moteurs V8 et inciter à la transition électrique, le constructeur allemand a soigné la fiche technique de son bolide. 

1088 ch sur deux moteurs

La Mission R sera équipée de deux moteurs électriques. Le premier, placé sur l’essieu arrière, développe 653 ch. Le second, pour les roues avant, est à peine moins puissant avec 435 ch. La puissance combinée de l’ensemble est estimée à 1088 ch. Ce groupe motopropulseur sera complété d’une batterie de 80 kWh, pouvant être rechargé en 340 kW en courant continu.
Sans surprise, Porsche n’a pas donné d’indication en matière d’autonomie et pour cause, cette donnée n’a que peu d’importance dans l’optique d’une course de vitesse. En revanche, la capacité de recharge est un indicateur important c’est pourquoi le constructeur insiste sur son temps de recharge de 15 mn pour passer de 5 à 80% de batterie. 

Avec ce dispositif technique alléchant, Porsche estime offrir un niveau de performance proche de celui des actuelles 911 GT3 Cup. Celles-ci sont pourtant deux fois moins puissantes que le future modèle électrique mais… elles n’ont pas à supporter le poids d’une batterie.
Mission R en est encore au stade de concept. Comme la Mission E, qui a fini par donner la Taycan, il faudra attendre plusieurs années avant de voir la fruit de la Mission R débouler sur un circuit. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page